Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Our Bodies, Ourselves

 

Our Bodies Ourselves
>
Celebrated author, speaker and health advocate:
> Executive Director, Judy Norsigian
>
“Preventing Violence in Women’s Lives:
> Curbing Sex Trafficking and Other Attacks on Women’s Health and Well-Being”
>
DATE: Thursday, 27 October, 2011
> TIME: 7:30 PM
> PLACE: McGill University, Leacock building, 855 Sherbrooke St. West, Room 232
> Organized by IGSF together with Women Inspiring Next Generations (WINGS)
>
Suggested donation for those who are able: $25; $5-10 Students. All funds will go to The Rescue Foundation of India through Child Care International . India’s Rescue Foundation rescues, rehabilitates and repatriates girls and women who are trafficked from India, Nepal and Bangladesh. Rescue Foundation is the largest NGO in India in saving human trafficking victims, and it is also the only NGO providing integrated services for these girls to integrate back into society.
> -----
>
“Underdogs: Queer Theory and the Politics of the Outside”
>
DATE: Tuesday, 11 October, 2011
> TIME: 5:30 PM
> PLACE: McGill University, Stewart Biology building, 1205 Avenue Docteur Penfield, Room S1/3
>
Seminar by Heather K. Love
>
R. Jean Brownlee Term Associate Professor
> Department of English
> University of Pennsylvania
> Organized by Media@McGill, the Department of Art History and Communication Studies, the Department of English and IGSF
>
-----



Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Le Totem joue les super-héros

 

Souterrain porte VI – TOTEMMaxéville | Nicolas Sénégas

www.senegasbros.com/nicolas/?p=1En cache - Bloquer tous les résultats de www.senegasbros.com

Souterrain porte VI – TOTEMMaxéville. By admin; Posted on 6 septembre 2011; In Blog; With 0 Comments. Petit résumé rapide de l'expo et vernissage du ...

 

 

  28.09.2011

 

9 H 00 - ACCUEIL ET PRESENTATION

 

PIERRE ANTOINE GERARD 

Directeur  du Muséum Aquarium de Nancy

 

DIDIER MANUEL

Directeur Artistique du festival Souterrain Porte VI

 

 

MATIN / « Ontologie et représentation »

 

THIERRY ROGEL

Agrégé, Professeur en Sciences Economiques et Sociales

« Le corps fragile du super-héros »

 

GERALD BRONNER

Professeur de Sociologie à l’Université de Strasbourg

« Héroïsme et radicalité »

 

ETIENNE ARMAND AMATO

Docteur en Sciences de l'Information et de la Communication

Chercheur au Laboratoire Paragraphe de l'Université Paris 8 dans l'équipe CITU (Cybermédia, Interactions, Transdisciplinarité, et Ubiquité)

« Les avatars jouables, ces héros contemporains »

 

12H00 – PAUSE DEJEUNER AU TOTEM

 

APRES-MIDI /  « Des enjeux du pouvoir aux corps héroïques»

 

EWEN CHARDRONNET

Auteur / Artiste / Curateur – Tuteur du Master «Arts Politiques» à Science Po

« Drogues et armées : du super soldat au cyborg »

 

ERIC MAIGRET

Sociologue / Professeur à l’Université Paris III, la Sorbonne Nouvelle.

« La désagrégation du corps héroïque, quand les mort vivants envahissent les super-héros»

 

PIERRE ELIE DE PIBRAC

Photographe / Documentariste

« Real Life Super-Heroes »

TABLE RONDE AUTOUR DES RLSH AVEC NYX, LIFE, LE PHOTOGRAPHE PIERRE ELIE DE PIBRAC ET LE SOCIOLOGUE GERALD BRONNER

 

29.09.2011

 

 

MATIN  / « Du corps en devenir au corps en puissance»

 

 

YANN MARUSSICH

Artiste / Danseur / Performeur

« Les limites du corps et le risque »

 

BERNARD ANDRIEU

Philosophe, Professeur en Epistémologie du corps et des pratiques corporelles à la faculté du sport/ UHP de Nancy Université.

« Les avatars du corps »

 

DANIELA CERQUI

Anthropologue - Maître d’enseignement et de recherche au sein du Laboratoire d’Anthropologie culturelle et sociale de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques de l’Université de Lausanne

« Le Post-humain »

 

 

 

12H00 – PAUSE DEJEUNER AU TOTEM

 

 

 

APRES-MIDI / « Le mythe du surhomme»

 

CHRISTOPHE BOURIAU

Maître de conférence (HDR) en Philosophie à l’Université de Nancy II, directeur du département de Philosophie de l’Université Nancy II.

« Le surhomme chez Nietzsche, de l’humanisme à l’antihumanisme »

 

JEAN-MARC LAINÉ

Essayiste / Auteur / Scénariste

« Du Héros au Dieu »

 

XAVIER FOURNIER

Journaliste / Rédacteur pour la revue Comic Box

« Le Super-héros : Un Etre d’exception »

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

 

Hommage

 

 

Plaisir d'école

Lire l'intervention de Georges Snyders : ici

 

http://www.pierreassante.fr/dossier/Snyders_Huma_3mai2011.pdf

e à Georges Snyders, L'Humanité, 3 mai 2011

Décès de Georges Snyders : réaction de Pierre Laurent

C'est avec beaucoup d'émotion qu'en quittant la manifestation parisienne pour l'école hier, le 27 septembre, j'ai appris le décès de notre camarade Georges Snyders, dont le nom et l'œuvre resteront attachés au développement des sciences de l'éducation dans notre pays et à la recherche d'une pédagogie novatrice et généreuse.

 

Lui qui avouait encore tout récemment, à l'occasion d'une conférence organisée au printemps au siège du PCF pour fêter son 94e anniversaire, qu'il y avait "trois hommes en [lui] : un communiste, un professeur et un musicien" avait su accueillir en lui leur rencontre pour notre plus grand bonheur.

 

Georges Snyders faisait de la joie et du plaisir d'apprendre, de l'exigence de contenus culturels de tous les domaines offerts à tous, de la lutte contre les inégalités sociales et de la démocratisation, ensemble, les fondements d'une conception de l'école et de l'éducation qui participent de l'élévation et l'émancipation humaines.

Georges était un homme humble et discret, éminemment attentif aux êtres qui l'entouraient ou qui croisaient son chemin, toujours disposé à l'échange, au partage, à l'entraide. En un mot, la fraternité.

Ce fut à son retour de déportation d'Auschwitz que Georges Snyders devint communiste ; de cette épreuve inhumaine dans les camps de la mort, il sut tirer une force, un élan de vie qui faisaient notre admiration et nous emplissaient de confiance et d'espoir. "Etre communiste, disait-il le 3 mai dernier, c'est ressentir, presque viscéralement, que notre société ne constitue pas une communauté unie, où les intérêts et la vie de tous s'harmoniseraient ; notre société est en lutte contre elle-même."

Georges Snyders n'est plus, mais sa pensée continuera de nous nourrir encore.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

IMG-copie-5.jpg

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Les Corps dans le taoïsme ancien

 

Les textes du taoïsme ancien ne dissertent pas dans l'abstrait du corps humain. Sous la forme de fictions et de fables, ils mettent en scène ses usages possibles, ses ressorts et ses ressources : un ancien condamné, amputé d'un pied pour ses crimes, rudoie le Premier ministre au sortir de leur cours de méditation, et lui en remontrer sur la notion de vertu. Un ermite malicieux rembarre un aspirant à la sagesse, en se piquant de refuser les « gueules cassées » produite en série par l'éducation confucéenne. Le maussade et concupiscent seigneur de Wei retrouve soudain le sourire à l'écoute des propos d'un reclus des montagnes, venu l'entretenir de chiens et de chevaux galopant librement « dans les steppes du non-être ». Les prouesses de l'archer Lié-tseu sont réduites à rien par Comte Obscur, qui lui enseigne « le tir du non-archer ».  On voit défiler dans les premiers écrits taoïstes, le Tchouang-tseu et le Lié-tseu, les figures les plus admirées et les plus détestées de la société chinoise, du gentleman plein de prestance, rompu aux civilités d'apparat, jusqu'au paria hideux et querelleur. Comment l'éthos taoïste parvient-il à discourir du sage en se dispensant de notions morales, en pensant la sagesse comme un régime de puissance, en l’associant à l’ampleur de l’espace, au travail de l’imagination, à l’œuvre du Ciel? Par une apparence de paradoxe, ce sont les corps infirmes, les créatures informes, les êtres les plus infâmes qui jouissent d’une affinité de fond avec le Tao, le Principe qui régit le cours des êtres et des choses.

 


Chapitre 1 : Corps olympique, corps taoïste
L'apathie toute puissante du coq de combat
L'athlète ès insectes
Le despotisme occidental
L'archer sur la falaise
Nageur de piscine, nageur de cataractes
La fabrication industrielle des athlètes

Chapitre 2 : La complétude des amputés. Réflexions sur la loi, le rite et les parias en Chine ancienne
Quand les amputés empiètent
La protection vigilante de l'intégrité physique
L'exploitation politique de la valeur d'intégrité du corps
La mise à parité des corps dans le Tchouang-tseu
L'entorse au rituel de l'unipède
Dramatis personae 
Au fond du conflit
Nouvelle scène de la vie des châtiés : Mont-Paisible Sans-orteils morigène Confucius
L’amputé de la face tenant tête à l’ermite
Conclusion : Mutation et Mutilation

Chapitre 3 : Persuasion à la pointe de l'épée : l’imagination thérapeutique en action
La trame du drame
Personnages en présence
La rêverie exaltante sur l’arme absolue
L’épée du seigneur et la puissance moralisée
Et le roi tomba des nues : de la séduction à la réduction
Le final tragi-comique
Un essai d’interprétation. Défense et illustration de la ruse
Le rôle thérapeutique de l’imagination
Deux modèles concurrents de persuasion
Conclusion
En guise de colophon

Chapitre 4 : Deux ermites en miroir ou la poétique au service du politique
De l’audience à l’écoute
Parade de chiens et de chevaux
Les vertus curatives de l’imagination
Le cogito imaginant
L’allégorie de l’exilé
Quatre leçons de ténèbres
Chasse aux démons, ruses poétiques
Apostille sur l’art des images et le storytelling.

Chapitre 5 : Chaos ou Cosmos
L’envol de la fiction
L’éloge de la libre échappée et son ressort éthique
Les vertus thérapeutiques de l’espace
L'orthodoxie confucéenne et les lettrés rebelles. Réflexions sur la descendance du Tchouang-tseu au cours de l’antiquité tardive

Épilogue
Annexe. Portrait de Confucius en taoïste
Bibliographie des œuvres en langues occidentales
Bibliographie des œuvres en langue chinoise, ancienne et moderne
Glossaire des termes et des noms mentionnés
Résumé des cinq chapitres et de l’annexe

Index des notions
Index des principales histoires du Tchouang-tseu et du Liè-tseu traduites et commentées
Index des principaux auteurs et personnages cités

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

L'Expérience corporelle - Benoît Huet

 

Appel à contribution – L’expérience corporelle. Eclairages philosophiques, éthiques et épistémologiques

 

Avant le 15 février 2012

Faculté du Sport de Nancy – 28-29 juin 2012

 

 

Dans le contexte international de l’émergence de philosophies du sport comme disciplines à l’interface de l’histoire, de l’éthique et de l’épistémologie il devient important pour la communauté française d’engager une réflexion sur l’expérience corporelle dans le cadre des STAPS : quels enseignements, quelles valeurs, quelles philosophies ? Entre états généraux et comités d’éthique, quels sont les fondements philosophiques, épistémologiques, éthiques pour modéliser l’expérience corporelle ? Comment être à l’épreuve de l’expérience, comme Natalie Depraz, Francisco J. Varela, Pierre Vermersch l’ont inventé pour une pratique phénoménologique ?

 

 

Les textes du présent recueil abordent  l’expérience corporelle sous les thèmes liés d

La proprioception paraît nous assurer d’une connaissance en 1er personne des sensations produites par notre corps. Dans l’extéroceptivité, M. Merleau Ponty le précise, par la mise en forme des stimuli, « la conscience du corps envahit le corps ». La proprioceptivité n’est pas une connaissance qui refermerait le data sensoriel dans une catégorie définitive : « le corps se surprend lui-même de l’extérieur en train d’exercer une fonction de connaissance ». Dès lors que l’expérience du corps se dégrade « en « représentation » du corps, ce n’était pas un phénomène, c’était un fait psychique », différence déjà établi ici entre soma-esthétique représentationnelle et soma-esthétique expérientielle. L’expérience est dégradée par la représentation car en devenant ainsi contenus de conscience les sensations seraient seulement constantes, redoublés par l’esprit.

John Dewey, rappelle Richard Shusterman dans Sous l’interprétation, dans Experience and nature que « l’expérience cognitive doit prendre sa source dans une expérience de nature non cognitive » après avoir précisé que « le cerveau et le système nerveux sont primitivement des organes d’action-réaction ; biologiquement, on peut affirmer sans crainte de se tromper que l’expérience première est un type correspondant ». Pour autant, la critique de Shusterman envers Dewey et son admiration non critique pour Alexander se fonde déjà là avant d’être développée dans le dernier chapitre de Conscience du corps : Dewey y affirme « L’étude de M Alexander rend hommage à ce merveilleux instrument de notre vie, qu’il s’agisse de la vie mentale et morale ou de cette vie que, d’une façon quelque peu absurde, nous nommons corporelle. Si une attitude religieuse envers le corps se généralise, nous y gagnerons une atmosphère permettant d’assurer le contrôle conscient dont nous avons besoin ».

Liste indicative des thématiques autour de l’expérience corporelle en STAPS sur lesquelles les contributions peuvent porter :

• l’éthique du sport,
• l’épistémologie du corps,
• l’action motrice, la perception en 1ere personne,
• l’immersion sensorielle,
• la modélisation de la pratique professionnelle,
• l’écologie corporelle,
• la conscience corporelle,
• l’inconscient cérébral,
• l’attention expérientielle,
• la proprioception.

Deux types de contributions sont attendus : Celles privilégiant une approche conceptuelle et théorique (revues de littérature, articles conceptuels, travaux empiriques qualitatifs et quantitatifs). Une sélection des meilleurs articles de recherche sera publiée dans un numéro spécial de la revue STAPS (hiver 2012). Celles mettant en perspective des expériences dans le domaine du colloque. Ils doivent concerner des situations récentes et réelles. Une sélection des meilleurs cas sera publiée en janvier 2013, dans la collection Epistémologie du corps.

L’ensemble des communications des participants sera disponible sur un support numérique remis aux participants ou accessible sur demande. Les auteurs se verront notifier par le comité d’organisation si leur contribution est retenue pour publication dans l’un des ouvrages.

Les propositions retenues par le comité scientifique feront l’objet d’une présentation de 20 minutes suivie d’échanges et de discussions avec la salle. Reprenant les caractéristiques précitées, le format définitif des papiers sera de 35 000 signes (titre, coordonnées de l’auteur, notes infrapaginales, références bibliographiques et espaces compris).Les dates à retenir pour la procédure de soumission

Date limite de dépôt des propositions : 15 février 2012.

Date limite de retour des expertises : 15 mars 2012.

Date de la manifestation : du 28 au 29 juin 2012.

Contact :

biennale_afraps@uhp-nancy.fr

http://www.afraps.fr/4082/index.html

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

Le corps immense du président Mao

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thomas, professeur de langues à Shenzhen, la mégapole chinoise, constate un matin la fugue de sa fille après une dispute où elle l’accuse d’avoir été un mauvais père. Il part à la recherche de la rebelle dans les dédales d’une cité d’autant plus exemplaire que Deng Xiaoping en a fait il y a trente ans le laboratoire du nouveau capitalisme chinois. L’ancienne bourgade est devenue depuis un monstre de seize millions d’habitants. Le roman nous offre donc le portrait de cette ville champignon où se mêlent, dans un creuset explosif, milliardaires inventifs, classe moyenne effervescente et millions d’immigrés pauvres de l’intérieur...Au coeur de toutes les errances, de tous les trafics, des crises sociales et intimes règne Lan, mélange de magnat, de médiateur, de manipulateur d’une séduction ténébreuse. Il cache avec malice, au fond de la tour de son hôtel, un secret immense... An et ses amants tarifés, Alice, aux emballements chimériques, Ding Jiao, obsédé par le passé, sont, comme Thomas à la recherche de sa fille, les symptômes de cette cité bouillonnante qui, à l’image de la Chine, n’a pas exorcisé tous ses fantômes...

Patrick Grainville est né en 1947 à Villers (Normandie). En 1976, il a obtenu le prix Goncourt pour Les Flamboyants. Le corps immense du président Mao est son vingt-troisième roman.

 

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
3 secondes
"3 secondes" et la BD à réinventer
 

| Photo Editions Delcourt

Résumé du livre

3 secondes, le temps pour la lumière de parcourir 900 000 kilomètres, le temps d'un coup de feu, d'une larme, d'un SMS, d'une explosion... Observer les détails, enquêter d'une scène à l'autre permet de reconstituer les angles morts et de récolter les indices sur ce qui relie les personnages et les motive. Affaires, crimes, complot... À chacun de se faire sa propre idée. Bonne investigation.

 

La critique [evene]
La note evene : 4/5La note evene : 4/5   par Christophe Quillien

"Scénographe et auteur de bande dessinée, Marc-Antoine Mathieu est avant tout un amateur d’expériences narratives et graphiques. Remarqué avec sa série consacrée au personnage de Julius Corentin Acquefacques - anagramme de Kafka -, il n’a cessé d’explorer les potentialités du langage de la BD, comme en témoigne ce nouvel album qu’il considère comme un « zoom graphique ». Le plus important, ici, n’est pas l’intrigue - il est question d’un récit aux allures de polar et d’un complot - mais sa durée : l’action est censée se dérouler en trois secondes. Trois secondes : le temps, comme le rappelle l’auteur, que met la lumière à parcourir 900 000 kilomètres, mais aussi le temps d’une respiration, d’une larme, d’une explosion ou d’un SMS. Le lecteur, évidemment, met bien plus de trois secondes pour lire ce livre stimulant qui demande une, voire plusieurs lectures pour en apprécier toute la complexité. L’action avance au fil des reflets provoqués par les diverses surfaces qui jouent le rôle d’un miroir, et qui font rebondir l’intrigue en renvoyant chaque scène à une nouvelle scène mais aussi à la même, en modifiant son angle et donc le point de vue du lecteur. Plus que jamais, c’est au lecteur de définir son temps de lecture – c’est justement ce rôle « actif » qui distingue la bande dessinée de cet autre art de l’image qu’est le cinéma - et d’être l’acteur principal de cette expérience, qualifiée à juste titre par Mathieu de « jeu de lecture ». ‘Trois secondes’, accessible sur papier mais aussi dans une version numérique, est à coup sûr l’expérience la plus excitante de cette rentrée".

 

http://www.evene.fr/livres/livre/marc-antoine-mathieu-3-secondes-45095.php

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Couverture du livre Cyborg philosophie. Penser contre les dualismes

 

Cyborg philosophie. Penser contre les dualismes

Thierry Hoquet

 

Octobre – Seuil – 24 €

Cyborg hante la culture contemporaine, au cinéma (Robocop, Terminator) ou dans les mangas.
Il s’incarne dans les sportifs dopés, dans les prothèses médicales et dans les fantasmes d’« humanité augmentée », voire immortelle. Mais Cyborg est aussi, et surtout, une figure philosophique. Cet hybride d’organisme et de machine bouleverse en effet les dichotomies fondamentales de notre pensée : nature/artifice, humain/non-humain nature/culture, masculin/féminin, normal/pathologique, etc. À partir d’une lecture personnelle des travaux de Georges Canguilhem et de Donna Haraway, Thierry Hoquet explore, dans ce texte très original par sa forme et son style l’énigme de cette figure : Cyborg est-il un instrument susceptible de nous conduire vers une humanité libérée des dualismes, colombe platonicienne rêvant d’un ciel sans air, où elle pourrait voler plus librement ? Ou, au contraire, marque-t-il notre asservissement à un système technique de contrôle et d’oppression, est-il l’incarnation d’une humanité perdue dans le cliquetis mécanique de l’acier ? Penser philosophiquement Cyborg, c’est réfléchir sur les rapports de la machine et de l’organisme et sur la possibilité de les composer.
Mais Cyborg invite aussi à penser la différence des sexes en rapport avec la nature et la technique : Cyborg est-il le neutre ou l’androgyne, ou propose-t-il une autre manière d’articuler le masculin et le féminin ? On l’a compris, Cyborg vient troubler la philosophie. Il décrit notre condition et ses, insolubles ? contradictions.

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

Troy Davis a été exécuté

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 22.09.11 | 06h08   •  Mis à jour le 22.09.11 | 06h23

 

La Cour suprême a refusé en dernière minute d'annuler l'exécution de Troy Davis. Il a fallu à la Cour suprême plus de quatre heures pour rendre son avis, un délai inhabituellement long pour ce genre de cas.

La Cour suprême a refusé en dernière minute d'annuler l'exécution de Troy Davis. Il a fallu à la Cour suprême plus de quatre heures pour rendre son avis, un délai inhabituellement long pour ce genre de cas.AP/Stephen Morton

 

Malgré la mobilisation, il n'y a pas eu de miracle pour Troy

Davis. L'Américain a été exécuté mercredi par injection à 23h08 locales (5h08 jeudi, à Paris), a annoncé le pénitencier de Jackson, en Géorgie.

 

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

 

Du 29 novembre 2011 au 3 juin 2012 est programmée au musée du quai Branly l'exposition EXHIBITIONS. L'invention du sauvage. Conçue par Lilian Thuram (commissaire général), Pascal Blanchard et Nanette Jacomijn Snoep (co-commissaires scientifiques), celle-ci met en lumière l'histoire d'hommes, de femmes et d’enfants, venus d'Afrique, d'Asie, d'Océanie ou d'Amérique, exhibés en Occident à l’occasion de numéros de cirque, de représentations de théâtre, de revues de cabaret, dans des foires, des zoos, des défilés, des villages reconstitués ou dans le cadre des expositions universelles et coloniales. Un processus qui commence au XVIe siècle dans les cours royales et va croître jusqu'au milieu du XXe siècle en Europe, en Amérique et au Japon. À travers un vaste panorama composé de près de 600 œuvres et de nombreuses projections de films d’archives, l’exposition montre comment ces spectacles, à la fois outil de propagande, objet scientifique et source de divertissement, ont formé le regard de l'Occident et profondément influencé la manière dont on a appréhendé l’Autre depuis près de cinq siècles.
  
    En accompagnement de l'exposition sera publié fin novembre 2011 un catalogue, EXHIBITIONS . L'Invention du Sauvage (co-édition Actes Sud/Musée du quai Branly). Organisé en 12 chapitres, il retrace l'histoire de ces exhibitions et de la formation d'un regard occidental sur ces hommes, femmes et enfants venus des autres continents. S'appuyant sur une riche sélection de 500 illustrations, photographies, peintures, affiches... ainsi que sur la contribution de 70 spécialistes internationaux de cette thématique, le catalogue offre une analyse exceptionnelle de la complexité du processus de construction de l'Autre en Europe, en Amérique et au Japon depuis cinq siècles.

    

    À cette occasion est également publiée fin octobre 2011 l'ouvrage collectif Zoos Humains et exhibitions coloniales. 150 ans d'invention de l'Autre, sous la direction de Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Gilles Boëtsch, Éric Deroo et Sandrine Lemaire (aux éditions La Découverte, 650 pages). Véritable ouvrage de synthèse sur la question, dix années après l'édition du premier volet de ces travaux, les contributions qui y sont proposées mettent en perspective la "spectacularisation" de l'Autre, à l'origine de bien des stéréotypes actuels.

 

    Dans le cadre de l'exposition EXHIBITIONS est aussi organisé au théâtre Claude Lévi-Strauss du musée du quai Branly, les 24 et 25 janvier 2012, le colloque Autour des Zoos humains. Avec la participation d'une trentaine des meilleurs spécialistes internationaux, qui seront invités à croiser leurs regards sur le phénomène des exhibitions de "monstres" et d' "exotiques" en Europe, aux États-Unis et au Japon dans le cadre de quatre tables rondes thématiques et de la projection de plusieurs films.

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog