Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

L'invention du sauvage

7 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 

 
  

  
SOIREE LES BEFORE Exhibitions                                 

VEN. 06 JANV - De 19H00 à 23h00
  
  
 
 
 
Autour de Exhibitions-Bodies that matter
Visite, performances et activités
Musée du quai Branly (37 quai Branly,75007 Paris)
 
Les corps que l’exposition Exhibitions, L’invention du sauvage donne à voir sont des corps offensés et humiliés, privés de leur puissance d’agir. Il ne s’agit pas de revenir sur ce que dénonce cette exposition, mais d’en proposer un complément. Corps de danseur, corps de musicien, corps de théâtre, corps en transe et corps transformés sont autant d’antidotes aux maux des sociétés de contrôle.

Programme de la soirée:

EXPOSITION: Visitez l’exposition Exhibitions, L'invention du sauvage de manière privilégiée, accompagnés de nos conférenciers et étudiants-médiateurs. 

CINÉ CONCERT: Projection du film Les maîtres fous de Jean Rouch (1954) / concert du groupe Year Of No Light.
Les maîtres fous est un documentaire qui s’intéresse aux pratiques rituelles de la secte ghanéenne des Hauka. Les membres de cette secte incarnent par la transe les figures de la colonisation. Year Of No Light est un groupe de rock dont les musiciens se sont rapidement orientés vers une musique instrumentale qui confine parfois à la transe. Leurs concerts sont réputés comme étant de véritables expériences physiques.

DJ SET: Dirty Sound System.
Dans le cadre du BEFORE, Clovis Goux et Guillaume Sorge mettront en œuvre leur savoir-faire d'éditeurs à partir d'une sélection de plages musicales puisées dans un univers proche des musiques tribales, Afro Beat, Francis Bebey, Boahnon etc...

INSTALLATION PARTICIPATIVE: Diagrammes de Kiviat sur le thème de l’exposition, par Crame.
Arnaud Lassince produit différents projets artistiques, notamment des vidéos et des installations. Pour le BEFORE, il réalise plusieurs diagrammes de Kiviat sur le thème de l’exposition. Chacun sera amené à s’y positionner en fonction de la perception qu’il a de lui-même et en réaction aux critères et caractéristiques proposés.

PERFORMANCES: Collectif d’artistes, stylistes, danseurs, musiciens et scénographes
Retrouvez les performances surprenantes et les univers éclectiques d’Helena de Laurens, Kiddy Smile et House of Drama. Pour le musée du quai Branly ils proposent une intervention inédite en écho au thème de la soirée.

 
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
Renseignements :
Musée du quai Branly - 01 56 61 70 00
 

RENDEZ-VOUS DU MUSEE DU QUAI BRANLY 
 
Autour de Michel Le Bris et Alain Mabanckou

SAN. 07 JANV. 2012 - 17H00


Salon de lecture
 (37 quai Branly - portail Debilly ou 218 rue de l'université,75007 Paris)
Après une visite de l'exposition avec les deux écrivains, les échanges se poursuiveront au salon de lecture.
Michel Le Bris : écrivain et directeur du festival littéraire de Saint-Malo Etonnants voyageurs. Il a récemment publié Les années Jungle (éditions Naïve, 2010).
Alain Mabanckou : écrivain, il enseigne à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il s'apprête à publier Le sanglot de l'homme noir (éditions Fayard, janvier 2012).
 
 
Autour des Cabinets de curiosités à la passion du "sauvage"

SAM. 14 JANV. 2012 - 17H00



Table-ronde avec les auteurs du catalogue de l'exposition Patricia Falguières et Gilles Boëtsch
Salon de lecture (37 quai Branly - portail Debilly ou 218 rue de l'université, 75007 Paris)
 
De la collection de monstres inventés ou créés jusqu'à l'exposition de spécimens vivants, Gilles Boëtsch retrace l'histoire de cet Autre, l'exotique, le monstrueux, le difforme, le différent ; et Patricia Falguière, les collections de merveilles-les Wunderkammern-des princes de la fin du XVIe siècle sont à l'origine des musée modernes.
Patricia Falguières: Historienne et critique d'art et a récemment publié Les inventeurs des choses. Enquêtes sur les arts et naissance d'une science de l'homme dans les cabinets du XVIe siècle (INHA/Musée du quai Branly, 2009).
Gilles Boëtsch: Anthropologue, directeur de recherche et président du conseil scientifique du CNRS, il a codirigé le catalogue Exhibitions, l'invention du sauvage (Actes Sud/Musée du quai Branly, 2011) et récemment publié La peau, enjeu de société (éditions CNRS, 2009).
 
 

EVENEMENT DU MOIS:

COLLOQUE INTERNATIONAL


MAR. 24 JANV. 2012
             &
MER. 25 JANV. 2012 
 
De 09H30 à 19H00



Autour des "Zoos humains"
Colloque international organisé en collaboration avec la Fondation Education contre le Racisme, le CNRS et le Groupe de recherche Achac
Théâtre Claude Lévi-Strauss (Musée du quai Branly, 37 quai Branly, 75007 Paris)
 
Les 24 et 25 janvier 2012, à l'occasion de l'exposition Exhibitions, l'invention du sauvage, au musée du Quai Branly, une trentaine de spécialistes internationaux seront présents au théâtre Claude Lévi-Strauss pour partager quatre tables rondes thématiques portant un regard croisé sur le phénomène des exhibitions à la fois de monstres et d'exotiques en Europe, aux Etats-Unis et au Japon.
Les quatres tables rondes aborderont les questions suivante:
- La construction de la race et d'un regard dans les exhibitions ethnographiques, l'invention de l'autre.
- Images et imaginaires sur les "sauvages" dans les exhibition, une histoire du regard.
- Exhibition, colonisation et construction nationale, l'impact des exhibitions.
- Le sauvage, une construction ordinaire, enjeux contemporains.
 
Programme des tables rondes
 
MAR. 24 JANV. 2012
9h30 - 10h00 : Ouverture du colloque. Présentation générale du colloque par Lillian Thuram, Nanette Jacomijn Snoep et Pascal Blanchard.
 
10h00 - 13h00 : Table-ronde 1 : La construction de la race et d’un regard dans les exhibitions ethnographiques, l’invention de l’autre/The Invention of the Other: Constructing race and a critical gaze in ethnographic exhibitions. Présidée par Gilles Boëtschet Anne-Christine Taylor.
 
Depuis le XIXe siècles, l'occident s'est pris d'un engouement pour les exhibitions ethnographiques. Les populations "exotiques" sont censées être exhibées dans leurs environnement "naturel" et selon leurs mode de vie "originel". Tout du moins, il s'agit du discours officiel des organisateurs de tels spectacles. Ces exhibitions ont dans le même temps construit une perception de l'autre auprès des visiteurs et ont a leurs manières participé a élaboration du savoir scientifique à la fin du XIXe siècle.
 
Avec Claude Blanckaert, William Schneider, Sandrine Lemaire, Christian Joschke, Bernard Andrieu, André Langaney et Sylvie Chalaye du savoir scientifique à la fin du XIXe siècle.
 

14h30 - 17h30 : Table-ronde 2 : Images et imaginaires sur les "sauvages" dans les exhibitions, une histoire du regard. A History of the Gaze: Icons and images of the "savage" in exhibitions. Présidée par Nanette Jacomijn Snoep et Dominic Thomas.

Comment la peinture, l'affiche, la photographie, le cinéma et les reconstructions architecturales dans les expositions universelles ont crée et formé une figure de l'Autre: le monstre, le freak, le sauvage. Nous questionnerons aussi l'image du "sauvage" et comment celle-ci s'est intégrée dans le discours racialiste des XIXe sicles et XXe siècles.

Avec Patricia Morton, Patricia Falguières, Eric Deroo, Zeynep Çelik, Marylène Patou-Mathis, Sadiah Qureshi et James Smalls.

MER. 25 JANV. 2012
9h30 - 10h00 : Présentation de la journée par Nanette Jacomijn Snoep, Commissaire scientifique de l’exposition EXHIBITIONS, responsable des collections Histoire du musée du quai Branly.

10h00 - 13h00 : Table-ronde 3 : Exhibition, colonisation et construction nationale, l’impact des exhibitions./ The Impact of Exhibitions: Exhibitions, colonisation, and nation-building Présidée par Pascal Blanchard et Nicolas Bancel.

Les exhibitions humaines ont été mises au service de la colonisation et de la construction national. Leur études permet obverse les rouages de cette construction et des intérêts, parfois différentes selon les pays et les empires concernés. Les discours développés sur les races depuis le XIXe siècles par le biais de ces exhibitions ont permis de légitimer l'effort de colonisation et d'imprégner les esprits, de fixer les identités des peuples occidentaux, tant en Europe, en Amérique qu'au Japon.

Avec Achille Mbembe, Catherine Coquery-Vidrovitch, Patrick Minder, Volker Barth, Nicola Labanca, Charles Fordsick et Robert Rydell

14h30 - 18h00 : Table-ronde 4 : Le sauvage, une construction ordinaire, enjeux contemporains/ Contemporary Debates: The savage, an everyday construct Présidée par Lilian Thuram et Elisabeth Caillet.

Les exhibitions ont participé à la construction de la sauvagerie des populations que d'autres dominaient. Les représentations de l'autre ainsi forgées sont des constructions difficiles à effacer. Il convient donc d'aller plus loin dans la compréhension de leurs constructions et de voir comment il est possible de les déconstruire pour les remplacer par des représentations de l'autre qui facilitent les relations "égales" entre tous les humains.

Avec Michel Wieviorka, Doudou Diène, Elsa Dorlin, Françoise Vergès, Ninian Van Blyenburgh, Carole Reynaud-Paligot

18h00 - 18h15 : Conclusion du colloque par Pascal Blanchard, Commissaire scientifique de l’exposition EXHIBITIONS, historien, spécialiste du fait colonial, documentariste, chercheur associé au CNRS, président du Groupe de recherche Achac.

Pour savoir plus sur les tables rondes...

Dans notre prochaine lettre de l'Achac vous sera présenté la Colloque International de Lausanne (24-25 mai 2012)

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles,
en français et en anglais avec traduction simultanée
Renseignements :
Musée du quai Branly -
01 56 61 70 24
www.quaibranly.fr



Goupe de recherche Achac
80 rue Laugier - 75017 Paris
Lire la suite

La plage : corps et territorialités

6 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Bernard Andrieu - Bronzage. Une petite histoire du Soleil et de la peau

 

- La plage : corps et territorialités

En Plein Soleil - Vers L'énergie de Bernard Andrieu



Mardi 20 mars 2012  |  Angers (49000)

Alors que la plage est devenue un lieu touristique emblématique, elle a pu susciter ironie et condescendance chez des scientifiques, voire chez certains auteurs de guides touristiques, condensées dans la formule du « bronzer idiot » et de la « foule grégaire ». Derrière cette disqualification et l’assimilation de la plage à l’espace d’une anomie, pointent les représentations sociales dominantes voire la paresse intellectuelle. Ce n’est qu’à la fin des années 1980, avec le « tournant culturel » et les travaux d’Alain Corbin (1988), suivis de ceux de Jean-Didier Urbain (1994), que la plage devient un objet dans le champ des sciences sociales.  De fait, la reconnaissance  de l’intérêt scientifique d’un « territoire du vide » de plus en plus fréquenté, investi de sens et révélateur de cultures, montre ainsi un retard de plus de deux à trois siècles par rapport à son « invention » comme théâtre social par les élites européennes. En géographie, la plage a d’abord été abordée en tant qu’objet biophysique, élément d’une géodynamique des littoraux, et tardivement en tant qu’espace des sociétés. Dans la géographie française, le numéro 67 de la revue Géographie et Cultures, « La plage : un territoire atypique » (2008) fait figure d’intéressante exception.

Espace construit, approprié et révélateur des représentations des groupes sociaux et des individus, la plage constitue un vrai laboratoire pour aborder les relations entre territorialités et corporéités. Médium assurant la relation entre l’individu d’une part, l’espace et les autres d’autre part (Duncan, 1996), le corps détermine l’expérience géographique de chacun. Son apparence et sa posture sont révélatrices des manières de vivre d’un individu et de sa façon de se placer dans le jeu social (Ory, 2008). Au-delà, le corps est un marqueur de l’appropriation de l’espace et un vecteur d’affirmation d’une identité aussi bien sociale, qu’ethnique ou de genre. Les interventions de la journée, faites par un historien et quatre géographes, développeront le rôle du corps dans l’émergence de la plage comme territoire touristique et dans la construction d’identités dans divers contextes spatiaux et culturels.

CORBIN, Alain, 1988, Le territoire du vide. L’Occident et le désir du rivage 1750-1840, Flammarion.
DUNCAN, Nancy (dir.), 1996, Bodyspace. Destabilizing geographies of gender and sexuality, Routledge.
LAGEISTE, Jérôme et RIEUCAU, Jean, 2008, « La plage, un territoire atypique », Géographie et Cultures, 67.
ORY, Pascal, 2008, L’invention du bronzage, Editions Complexe.
URBAIN, Jean-Didier, 1994, Sur la plage, Payot.
Modalités pratiques

Localisation : Campus de Saint-Serge, UFR ITBS, Amphi ESTHUA
Organisation : Vincent Coëffé, Emmanuel Jaurand, Benjamin Taunay
Une participation de 15 euros sera demandée afin de couvrir les frais relatifs aux déjeuner et pauses café.
Programme :

09 h 30 : Accueil des participants

10 h : Message de bienvenue de Philippe Violier, Directeur de l’UFR ITBS

Plage, tourisme et corps : émergences et enjeux

10h15-10h45 : Introduction générale, Vincent Coëffé, Emmanuel Jaurand, Benjamin Taunay, Université d’Angers, UMR ESO

11h-11h20 : « Et tous ces corps étendus sur la plage » : une contre-évolution de l’humanité ?, Philippe Duhamel, Université d’Angers, UMR ESO

11h30-12h : Une journée à la plage ou la difficile pacification d’un territoire (1920-1940), Christophe Granger, Université Paris 1, Centre d’histoire sociale du XXème siècle

12h15-14h00 : pause déjeuner

Plage, corps et sexualités

14h00-14h30 : Le Brésil et la plage : constructions/déconstructions du stéréotype de l’identité brésilienne à travers l’exemple de Salvador de Bahia, Francine Barthe, Université de Picardie, UMR Espaces, Nature et Culture

14h40-15h10 : « Gay heaven on the beach ». Corps, homosexualité et territorialités., Emmanuel Jaurand, Université d’Angers, UMR ESO

15h20-15h50 : Des lieux qui assouplissent la norme : la plage du Porge (Gironde), Yves Raibaud, Université de Bordeaux 3, UMR ADES

16h-16h15 : Conclusion et clôture de la journée, Vincent Coëffé, Emmanuel Jaurand, Benjamin Taunay,Université d’Angers, UMR ESO

Contacts :

vincent.coeffe@univ-angers.fr (02 44 68 81 31)
emmanuel.jaurand@univ-angers.fr
benjamin.taunay@univ-angers.fr
Journ_e_d___tude_Plage-Corps-Territorialit_s.pdf
Tags: Géographie

Lire la suite

Le corps du sportif de haut niveau

5 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 

20 & 21 janvier 2012 - Colloque : le corps du sportif de haut niveau
Assises du corps transformé

Le corps du sportif de haut niveau

20 et 21 janvier 2012
Montpellier, salle Rabelais

Après le « Visage », le « Genre », le « Corps vieillissant », le choix a été fait d’aborder cette année le « corps du sportif de Haut-Niveau ». Ces « regards croisés » sur le corps du sportif de haut niveau, que sont ceux de médecins et de juristes, mais aussi d’historiens, de sociologues, de philosophes, d’économistes, d’écrivains et de sportifs, nous invitent aujourd’hui à la réflexion, dans un esprit transversal et transdisciplinaire sur une entité qui a pris une place essentielle dans notre Société, dans notre Culture, et dans notre quotidien. Le sport de Haut-Niveau, aux retombées économiques majeures, surexposé médiatiquement, vécu tout temps au grand jour comme un spectacle populaire, pourrait-il être vu en coulisse comme un laboratoire expérimental à grande échelle de la transformation du corps, laboratoire dans lequel seraient testées les limites, les potentialités physiques maximales de l’homme de demain ? Le corps du sportif de Haut-Niveau, fragilisé par cette course au dépassement de soi faisant parfois appel au dopage, toujours secondé par l’innovation technologique, serait-il prêt à tous les excès ? Quel regard porter sur l’athlète handicapé appareillé, qui demain peut-être surpassera le sportif valide ? Qu’en est–il enfin de tous ces enjeux face à ce qui est par essence un jeu ?

Programme complet :

PDF - 1.4 Mo
Programme complet

Contacts :

CEERDS - 39 rue de l’Université - 34060 Montpellier cedex 2
(33) 04 34 43 29 09
droitetsante@univ-montp1.fr
www.droitetsante.fr

Club Villandry - Michel Rouif - 30bd Heurteloup - 37000 Tours
contact@clubvillandry.com
www.clubvillandry.com

Entrée gratuite (sur inscription) 16 pts pour la formation SOFCPRE

Lire la suite

Une voix et rien d'autre

4 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 

Couverture
Une voix et rien d’autre est une réflexion captivante sur une question jusqu’ici délaissée par la philosophie. Ce n’est en effet qu’à partir des années 1960, avec les analyses – restées pour la plupart sans suite – de Derrida et Lacan, que la voix fut enfin considérée de manière spécifique en tant que problème théorique.
La voix est pensée dans ce livre selon des perspectives différentes : on y découvrira la linguistique de la voix, la métaphysique de la voix, la "physique" de la voix – dans la paradoxale relation entre la voix et le corps – l’éthique de la voix et la fameuse "voix de la conscience", et enfin les enjeux politiques de la voix. Les deux chapitres conclusifs proposent une lecture éclairante de l’usage de la voix chez Freud et chez Kafka.
Une voix et rien d’autre est une étude remarquable par son audace et son originalité, une réflexion puissante et subtile, articulée par un usage singulier de la langue philosophique.
Avec ce livre, les éditions NOUS souhaitent faire connaître au public français une figure exceptionnelle dans le paysage intellectuel contemporain, déjà appréciée à l’étranger (en particulier aux États-Unis et en Allemagne), mais dont le travail n’a jamais été traduit en français.

Mladen Dolar est né en 1951. Philosophe et chercheur à l’Université de Ljubljana, il y a enseigné la philosophie pendant plus de vingt ans. Il est l’un des fondateurs de l’ "École de Ljubljana" (dont font partie entre autres Slavoj Zizek et Alenka Zupancic). Il travaille à la jonction entre philosophie et psychanalyse, sur des sujets aussi variés que l’éthique, la politique, la musique, le cinéma. Il est notamment le co-auteur, avec Slavoj Zizek, de Opera’s Second Death (Routledge, 2002). A voice and nothing more est paru en 2007 chez MIT Press.
Lire la suite
Lire la suite

Relaxation psychanalytique

2 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso

 

 

 


Soignant-Soigné, Le Corps À Corps de Michel Sapir

TRAVERSE
Relaxation Psychanalytique
L'Areps
Champs du corps
PSYCHANALYSE, PSYCHIATRIE, PSYCHOLOGIE


Traverse, premier recueil de la collection "Champs du corps" inaugure la présentation de textes autour de la relaxation psychanalytique. La relation à l'autre et le corps à corps ne cessent de questionner les sciences, la philosophie et la psychanalyse, dans la traversée de leurs théories et de leurs pratiques. Ces textes poursuivent cette interrogation en remontant aux sources des pathologies, dans le décryptage du langage du corps.
Lire la suite

SAGE-FEMME : DU CORPS AU COEUR

1 Janvier 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
SAGE-FEMME : DU CORPS AU COEUR
Pour que demeure l'essentiel
Christine Fenaux
Histoire de vie et formation
LITTÉRATURE TÉMOIGNAGES SANTÉ, MÉDECINE


L'auteur, exerçant le métier de sage-femme depuis plus de trente ans, en interroge l'évolution. Lorsque l'identité des sages-femmes ne se légitime plus qu'au seul regard d'une compétence médicale, lorsque les sages femmes ne peuvent plus ou ne savent plus accompagner les futures mères et les nouvelles accouchées, n'est-ce pas aux femmes elles-mêmes et à l'être humain que l'on porte atteinte ? L'évènement de la maternité nécessite attention, égards et respect.
Lire la suite

A corps majeurs

31 Décembre 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
A CORPS MAJEURS
L'excellence corporelle entre expression et gestion de soi
Stephane Heas
Le corps en question
ANTHROPOLOGIE, ETHNOLOGIE, CIVILISATION SOCIOLOGIE


L'être humain développe des capacités physiques et mentales étonnantes. Parfois, il les met en jeu dans une visée professionnelle et devient expert es corps. C'est le cas des nez de la parfumerie, des oenologues, des imitateurs, des mimes, des fakirs, etc. Mieux comprendre ces socioprofessionnalités en construction permanente révèle l'éventail insoupçonné des potentialités humaines aujourd'hui, repoussant toujours les limites en termes de performance, de capacité, d'habileté.
Lire la suite

Les paradoxes de l'empathie

30 Décembre 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


Pourquoi, après des décennies de critique, de discrédit, voire d’ignorance, l’empathie connaît-elle aujourd’hui un regain d’intérêt théorique en philosophie, en psychanalyse et en sciences sociales ? C’est à cette question que cet ouvrage collectif souhaite répondre en interrogeant les recherches contemporaines sur l’empathie à partir de ses paradoxes théoriques, cliniques et moraux : une compréhension d’autrui à la fois affective et cognitive, identificatoire et sélective, automatique et inégalement distribuée. En examinant les perspectives récemment ouvertes qui montrent l’empathie sous un jour nouveau, en prenant en compte la complexité de son histoire et de ses modèles, la diversité de ses pratiques et de ses usages, les auteurs proposent des analyses originales qui la remettent au cœur d’une dialectique de l’affectivité et de la représentation, de l’intersubjectivité et des rapports sociaux, de l’expérience individuelle et de l’expérience sociale. Cet ouvrage s’appuie sur des rencontres et des programmes de recherche pluridisciplinaires qui renouvellent l’approche de l’empathie, en examinent les mécanismes, les usages et la portée dans les sciences sociales, la philosophie morale et sociale, et la psychanalyse. Il constituera un instrument irremplaçable de découverte, d’approfondissement et de critique d’une notion qui a enfin trouvé toute sa place dans la pensée contemporaine.

Patricia Attigui est psychologue clinicienne, psychanalyste (APF), professeur de psychopathologie clinique à l’Université Lumière-Lyon 2 et Membre du Centre de Recherche en Psychopathologie et psychologie clinique (CRPPC - EA 653). Elle a publié de nombreux travaux concernant notamment la corporéité des soins psychiques, et les origines du processus créatif, tant sur le plan individuel que groupal.

Alexis Cukier est doctorant en philosophie, membre du laboratoire Sophiapol (Sociologie, philosophie, anthropologie politiques), allocataire moniteur à l’université Paris-Ouest Nanterre-La Défense. Ses recherches portent sur les mécanismes et les usages de l’empathie, leur articulation avec les rapports sociaux et leur portée pour la théorie sociale et la philosophie sociale, morale et politique.

  Imprimer Philosophie
CNRS Alpha
20/09/2011
Sous la direction de Patricia Attigui et Alexis Cukier
978-2-271-07189-7
15 x 23 cm
478 pages

Lire la suite

Claustria

29 Décembre 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 

 

Dans un entretien au Nouvel Observateur en février 2010, Jauffret estimait que « après avoir passé toute ma vie dans l’imaginaire, [il] trouve intéressant d’aller dans la réalité des autres ». L’auteur avouait désormais se sentir « maintenant moins dans la fiction que dans l’anecdote du réel »

 

En avril 2008, le monde découvre avec effroi Elisabeth Fritzl, Autrichienne de 41 ans, qui est restée emprisonnée pendant 24 ans dans la cave insonorisée de son père à Amstetten, en Basse-Autriche. La victime affirme avoue été torturée, agressée et violée par son père, Josef. Elle donne naissance à sept enfants, tous de ce dernier, pendant sa détention. La mère de la victime ignorait la séquestration de sa fille dans la cave de la maison familiale, son père lui ayant fait croire qu’elle avait rejoint une secte.

Lire la suite