Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Devenir médecin

13 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

PUF

 

Caractéristiques

  • 80 pages
  • 6.00 €
  • ISBN : 978-2-13-060721-2
  • N° d'édition : 1
  • Date de parution : 10/10/2012

 

L'ouvrage

Notre médecine, bien qu’ultra-performante, échoue trop souvent à soutenir les patients et leur entourage. Devenir médecin exige non seulement d’apprendre le fonctionnement de l’organisme et les mécanismes des maladies, mais aussi de s’interroger sur l’expérience des malades et l’art de soigner.
L’analyse philosophique du chef-d’œuvre d’Akira Kurosawa, Barberousse (1965), qui conte la formation clinique d’un jeune médecin, révèle précisément que l’essence de la médecine réside dans le soin, celui-ci incluant tout autant la compréhension et l’accompagnement des malades que la lutte contre les maladies. Plus largement, c’est l’apport de la narration et de la fiction cinémato&shygraphiques à la formation à l’éthique du soin que démontre cet ouvrage de philosophie destiné aux soignants, et aux soignés que nous sommes ou serons tous un jour.

Table des matières

De la maladie au malade
I. Maladie et médecine dans le cinéma de Kurosawa
II. Récit de formation, formation au récit
III. La folie, l’eros et la science
IV. La mort
V. L’enfance et la misère

Rénover la formation au soin

Filmographie « Médecine et soin »
Films privilégiant le point de vue du malade et/ou de son entourage sur l’expérience de la maladie, du handicap et de la médicalisation
Films mettant en scène l’expérience des soignants et des médecins ainsi que les représentations sociales de la maladie et de la médecine

A propos des auteurs

Céline Lefève, directrice du Centre Georges Canguilhem et chercheuse au Laboratoire de philosophie et d’histoire des sciences SPHERE, est maître de conférences à l’université Paris Diderot où elle enseigne la philosophie et l’éthique aux étudiants de médecine.

Lire la suite

Mal faire, dire vrai

13 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Michel Foucault, Mal faire, dire vrai. Fonction de l’aveu en justice


Édition établie par Fabienne Brion et Bernard E. Harcourt,

Louvain-La-Neuve/Chicago, Presses universitaires de Louvain/University of Chicago Press, 2012


ISBN : 978-2-87558-040-5

382 pages - 30 €

 


Table des matières

Note des éditeurs

Conférence inaugurale

Leuret, l’aveu et l’opération thérapeutique. – Effets supposés du dire vrai sur soi et de la connaissance de soi. – Caractères de l’aveu. – Extension dans les sociétés chrétiennes occidentales : des individus liés à leur vérité, et obligés dans leurs rapports aux autres par la vérité dite. – un problème historico-politique : comment l’individu se lie à sa vérité et au pouvoir qui s’exerce sur lui. – un problème historico-philosophique : comment les individus sont liés par les formes de véridiction où ils s’engagent. – un contrepoint au positivisme : la philosophie critique des véridictions. – Le problème du « qui juge-t-on ? » dans l’institution pénale. – Pratique pénale et technologie de gouvernement. – Le gouvernement par la vérité.

Leçon du 22 avril 1981

Une ethnologie politique et institutionnelle de la parole vraie. – dire vrai, dire juste. – Limites de l’étude. – Véridiction et juridiction dans l’Iliade d’Homère. – Le combat de Ménélas et Antilokhos. – objet de l’aveu d’Antilokhos. – Justice et agôn ; agôn et vérité. – La course et le défi de serment, deux liturgies du vrai, deux jeux destinés à représenter avec justesse la vérité des forces. – un rituel de commémoration. – Véridiction et juridiction dans Les travaux et les jours d’Hésiode. – Le dikazein et le krinein. – Le serment des plaideurs et des cojureurs dans le dikazein : un jeu à deux, le critère étant le poids social des adversaires. – Le serment du juge dans le krinein : un jeu à trois, le critère étant le dikaion. – du poids social des adversaires à la « réalité des choses » : dikaion et alêthes.

Leçon du 28 avril 1981

Représentation du droit dans Oedipe roi, de sophocle. – un paradigme judiciaire. – Les ressorts de la tragédie. – deux anagnôriseis, trois alêthurgies. – Véridiction et prophétie. – Véridiction et tyrannie. – Véridiction et témoignage d’aveu. – Grandeur des parties, liberté de parole et conditions de l’effet de vérité dans l’enquête. – La reconnaissance par le choeur, condition de la reconnaissance par Oedipe. – du dire vrai au dire « je ». – une procédure conforme au nomos, une véridiction qui répète celle du prophète et complète celle de l’homme de la tekhnê tekhnês.

Leçon du 29 avril 1981

Herméneutique du texte et herméneutique de soi dans le christianisme primitif. – Véridiction de soi dans l’Antiquité païenne. – L’examen de conscience pythagoricien : purification de soi et mnémotechnique. – L’examen de conscience stoïcien : gouvernement de soi et remémoration du code. – L’expositio animae stoïcienne : médecine des passions et degré de liberté. – La pénitence dans le christianisme primitif. – Le problème de la réintégration. – La pénitence, un statut qui manifeste un état. – Significations de l’exomologèse. – une  vie en forme d’aveu, un aveu en forme de vie. – un  rituel de supplication – davantage que le modèle médical ou judiciaire, celui du martyre. – Véridiction de soi et mortification de soi – De la publication de soi comme pécheur à la verbalisation de soi : tentation et illusion.

Leçon du 6 mai 1981

Pratique de la véridiction dans les institutions monastiques du iVe-Ve  siècle : les Apophtegmata Patrum et les écrits de Cassien. – Le monachisme entre vie de pénitence et existence philosophique. – Caractères de la direction de conscience antique. – Caractères de la direction de conscience dans le monachisme : une obéissance indéfinie, formelle et auto-référée ; humilité, patience et soumission ; inversion du rapport de verbalisation. – Caractères de l’examen de conscience dans le monachisme : de l’actum à la cogitatio. – Mobilité de la pensée et illusion. – Discrimen et discretio : aveu et origine de la pensée.– Véridiction de soi, herméneutique de la pensée et sujet de droit.

Leçon du 13 mai 1981

Caractères de l’exagoreusis au iVe-Ve   siècle. – renonciation  à soi. – Vérité du texte et vérité de soi. – Affranchissement et ajustement de l’herméneutique du texte et de l’herméneutique de soi dans le protestantisme. – illusion, évidence et sens (descartes et Locke). – Illusion de soi sur soi et inconscient (Schopenhauer et Freud). – Juridification de l’aveu dans la tradition ecclésiastique du iVe   au VIIe   siècle. – Compénétration de l’exagoreusis et de l’exomologèse dans les premières communautés monastiques et de laïcs. – Caractères et origines de la pénitence tarifée : modèle monastique et modèle du droit germanique. – sacrementalisation et institution de la confession obligatoire au Xiiie siècle. – Juridification des rapports entre l’homme et Dieu. – Formes et significations de l’aveu dans la confessio oris.

Leçon du 20 mai 1981
Juridification dans les institutions ecclésiastiques et politiques. – Du Dieu juge à l’État de justice : souveraineté et vérité. – Aveu, torture et épreuve inquisitoire de la vérité. – Aveu, torture et preuves légales. – Aveu, loi souveraine, conscience souveraine et engagement punitif. – Auto-véridiction, évidence et dramaturgie pénale. – Hétéro-véridiction, examen et psychiatrie légale. – rapporter l’acte à l’auteur : la question de la subjectivité criminelle au XIXe   siècle. – La monomanie et la constitution du crime comme objet psychiatrique. – La dégénérescence et la constitution du criminel comme objet de la défense sociale. – de la responsabilité à la dangerosité, du sujet de droit à l’individu criminel. La question de la subjectivité criminelle au XXe siècle. – Herméneutique du sujet et signification du crime pour le criminel. – Accident, probabilité et indice de risque criminel. – La véridiction du sujet, brèche du système pénal contemporain.

Entretien de Michel Foucault avec André Berten, 7 mai 1981

Entretien de Michel Foucault avec Jean François et John de Wit, 22 mai 1981

Situation du cours

 

Url de référence :
http://pul.uclouvain.be/fr/livre/?GCOI=29303100500530
foucault.info/foucault/malfaire.html

Entretien avec André Berten 1981, donné à l'Institut de criminologie de l'Université de Louvain. Transcription extraite d'un document vidéo

 

 

www.fabula.org/actualites/m-foucault-mal-faire-dire-vrai_52627.php

14 sept. 2012 – Michel Foucault, Mal faire, dire vrai. Fonction de l'aveu en justice. Édition établie par Fabienne Brion et Bernard E. Harcourt

Lire la suite

Genre, sexe et coconuts

12 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

images/manifestation/Farocki2-2-web.jpg
Harun Farocki, Bilder Harun Farocki, Bilder
 

Harun Farocki, Bilder der Welt und Inschrift des Krieges, 1988 Collection 49 Nord 6 Est

– Frac Lorraine, Metz (FR) Photo : Frac Lorraine © H. Farocki

www.fraclorraine.org/explorez/rencontres/189

La question de l'inégalité des sexes est éminemment politique. Ce modèle inégal est la matrice de tous les autres régimes d'inégalité. » Françoise Héritie

 

 

Les Indiens Pueblo : la politique du secret et l'autochtonie militante

Susanne Berthier-Foglar, Professeure de civilisation américaine et d’études amérindiennes

Dans le cadre de L’usage des mondes
et du cycle de conférence Genre, sexe et coconuts

 

Les Indiens Pueblo du Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des États-Unis, ont la chance de vivre encore sur les terres qu’occupaient leurs ancêtres bien avant l’arrivée des Conquistadors. Ils ont survécu aux pouvoirs — espagnol, mexicain, américain — qui ont tenté de les gérer. S’ils dansent encore pour assurer le bon déroulement des cycles cosmiques, leur existence s’inscrit aussi dans le présent. Leur politique du secret est garante de leur survie.

Susanne Berthier-Foglar est professeur de civilisation américaine et d’études amérindiennes à l’Université Stendhal de Grenoble. Elle est spécialiste du Sud-Ouest et a publié Les Indiens Pueblo du Nouveau-Mexique. De l’arrivée des conquistadors à la souveraineté des nations Pueblo aux Presses Universitaires de Bordeaux en 2010.

Lire la suite

Viol. Le procès d'aix en Provence

11 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
VIOL
Le procès d'Aix-en-Provence
Précédé de Le Crime de Gisèle Halimi
Gisèle Halimi
DROIT, JUSTICE CRIMINOLOGIE VICTIMOLOGIE QUESTIONS DE GENRE EUROPE France


En 1978 le procès pour viol d'Aix-en-Provence a mobilisé l'opinion publique: deux jeunes filles, Anne et Araceli, ont été violées à plusieurs reprises par trois hommes. Gisèle Halimi plaide, au nom du collectif juridique Choisir la cause des femmes. Les victimes restent jusqu'au bout des suspectes et la défense se construit sur l'hypothèse du consentement des victimes. Gisèle Halimi permet, pour la première fois de faire un point lucide sur ce crime qui demeure aujourd'hui encore un tabou.

ISBN : 978-2-296-99444-7 • octobre 2012 • 418 page
Lire la suite

Les six esclaves du corps

11 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
SANTÉ, MALADIE ET RECOURS AUX SOINS À BAMAKO (MALI)
Les six esclaves du corps
Tiéman Diarra
Préface d'Abdoulaye Ag Rally
Etudes africaines
SANTÉ, MÉDECINE AFRIQUE NOIRE Mali


Ce livre porte sur la santé, la maladie, le corps, les six esclaves du corps (que sont les deux yeux, les deux bras, les deux pieds), d'autres parties du corps, de leur état, de leurs positions dans l'espace. Les recours aux soins sont analysés pour comprendre les motivations qui en sont la base, dans trois quartiers de Bamako. L'auteur présente les paroles de malades ou de leurs parents, de thérapeutes aussi bien de la médecine moderne que traditionnelle.

ISBN : 978-2-296-96305-4 • octobre 2012 • 380 pages
Lire la suite

Jeux et Sports : la mise en action du corps

11 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
JEUX ET SPORTS: LA MISE EN ACTION DU CORPS
comprendre, expliquer et décrypter les conduites motrices: l'approche praxéologique
Hélène Joncheray, Mickaël Vigne
Sous la direction d'Hélène Joncheray et Mickaël Vigne; Préface de Pierre Parlebas
Cahiers du GEPECS
SPORT


La science de l'action motrice ou praxéologie, mise en place par Pierre Parlebas, se destine à l'analyse des pratiques corporelles. Cet ouvrage de recherches propose des analyses des techniques du corps dans des contextes variés. La praxéologie constitue un outil de 1er ordre pour comprendre et exprimer les richesses culturelles, notamment sportives d'une société.

ISBN : 978-2-296-99243-6 • octobre 2012 • 216 pages
Lire la suite

Corps et âmes du Mazdéen

11 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com


rectoverso
CORPS ET ÂMES DU MAZDÉEN
Le lexique zoroastrien de l'eschatologie individuelle
Eric Pirart
Kubaba
ANTIQUITÉ, PRÉHISTOIRE MAGHREB, MONDE ARABE, MOYEN ORIENT ASIE Inde Iran


Selon les conceptions mazdéennes, l'individu posséderait plusieurs types d'âmes. Est-ce vrai ? Et qu'advient-il de telles âmes au-delà de la mort ? De quel sexe sont-elles ? Et le corps ? Pour répondre à de telles questions, Eric Pirart analyse les textes zoroastriens des diverses époques anciennes ou médiévales et y décrypte le lexique de l'eschatologie individuelle.

ISBN : 978-2-296-99286-3 • octobre 2012 • 294 pages
Lire la suite

Des corps sulbaternes

11 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

  

Des corps subalternes ; migrations, expériences...

AUTRES LIVRES Des corps subalternes ; migrations, expériences...

 

DES CORPS SUBALTERNES
Migrations, expériences, récits
Sous la direction de Martine Lefeuvre-Déotte
Collection Esthétiques
ISBN : 978-2-296-99331-0 • septembre 2012 • 242 pages Prix éditeur : 25 €

 

 

La question n’est pas tant de savoir si les subalternes peuvent parler
que celle de comprendre quelle relation s’établit entre les mouvements
migratoires dans lesquels sont prises différentes catégories de corps
précaires et la possibilité d’un récit de ces épreuves et de ces expériences.
Les migrants qui se fraient leur chemin vers des pays dont les
autorités et les populations s’opposent ou rechignent à leur faire place
savent parler. Mais qui est prêt à entendre, non seulement le récit de leurs
tribulations et leur témoignage sur leur condition de subalternité, mais
surtout à prendre en compte leurs réflexions sur cette position singulière,
qui est prêt à prendre en considération cet excentré, ce stigmatisé, ce
dernier venu comme un sujet de pensée dont l’expérience singulière et la
vision du monde nous importent ?
Des émigrés péruviens au Chili aux réfugiés tchétchènes « retenus
» en Pologne, en passant par les jeunes Afghans aimantés par leur rêve
d’Angleterre, ce livre collectif interroge toutes sortes de figures de ces
migrations précaires qui parlent, témoignent et réfléchissent sur leur propre
parcours et sur l’état du monde.

Table des matières
Introduction :

Lire la suite

Le Corps et ses images

10 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Le Corps et ses images
Le Corps et ses images dans l’Europe du dix-huitième siècle
The Body and Its Images in Eighteenth-century Europe
Édité par / Edited by Sabine Arnaud et Helge Jordheim
2012. No 13. 1 vol., 376 p., relié, 15,5 × 23,5. ISBN 978-2-7453-2267-8. 85 €

Sculptures, peintures, mimes, ouvrages médicaux, philosophiques et littéraires, sont conviés afin de considérer la perception du corps au XVIIIe siècle. Le corps, on l’a souvent remarqué, est au centre du
discours au XVIIIe siècle. Mais lorsqu’on en fait le sujet même d’une étude, on s’aperçoit qu’il intervient souvent pour parler d’autre chose. Qu’elles s’adressent à une élite, ou à un large public, les
oeuvres font du corps un instrument ou un prétexte. Le corps est mobilisé dans une série de rôles sollicités par des enjeux professionnels, politiques, ou épistémologiques. Sa représentation
véhicule programmes politiques, valeurs morales, et concepts philosophiques. Les interrogations sur l’être ensemble des corps, ou le devenir des corps, sont l’occasion de penser des investissements symboliques, rhétoriques, ou cognitifs. Il s’agit de considérer comment la compréhension du corps se trouve réorientée selon les mobiles divers des auteurs et des artistes. 
The Body and its Images in Eighteenth-century Europe focuses on sculptures, paintings, medical treaties and philosophical or literary pieces concerning the body during the 18th century. It shows that the body often speaks for something else and that it serves as an instrument or pretext.

http://histoiresante.blogspot.ca

Lire la suite

Corps en défaut

10 Octobre 2012 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Bodies at fault

Journée doctorale « Recherches en psychanalyse »

"Psychoanalysis research" doctoral study day

*  *  *

Publié le mardi 02 octobre 2012

Résumé

Les premières doctorales de l’UFR d’Études psychanalytiques entendent mobiliser l’effort de recherche sur une tâche précise : déplier l’ensemble des figures par lesquelles le corps, en tant que lieu de manque, questionne tous les niveaux auxquels contribue le discours psychanalytique (psycho-pathologie, psychologie développementale, anthropologie, politique, etc.). Nous proposerons donc d’interroger la façon dont le corps donne à voir ou à entendre ses défauts (phénomènes psychotiques, pathologies s’exprimant sur le terrain somatique, défaillances corporelles), révélant, selon la voie qui va du pathologique au normal, qu’avoir un corps ne va pas de soi.

Annonce

Présentation

Les premières doctorales de l’UFR d’Études psychanalytiques entendent mobiliser l’effort de recherche sur une tâche précise : déplier l’ensemble des figures par lesquelles le corps, en tant que lieu de manque, questionne tous les niveaux auxquels contribue le discours psychanalytique (psycho- pathologie, psychologie développementale, anthropologie, politique, etc.).

C’est que le corps dans sa relation au symptôme ne s’introduit pas dans la psychanalyse seulement comme destin (du conflit), mais aussi comme source (de la pulsion). De là découle la nécessité, pour la psychanalyse comme pour la psyché, de tenir l’articulation problématique entre structure fantasmatique et nature réelle du corps.

C’est ce qu’attestent, par exemple, certaines manifestations psychotiques, quand le corps se fait le lieu d’un déchainement de la jouissance, d’une faille où il s’exprimerait sans n’être aucunement assujetti à l'ordre du langage.

Corps qui questionne également la clinique traditionnelle des névroses, où il pointe pour le sujet le décalage, que Freud nomma castration, entre des potentialités physiologiquement finies (rapport déterminé à l'espace, au temps, à la naissance et la mort, à la partition sexuée du genre humain...) et la « toute puissance des pensées ».

Nous proposerons donc d’interroger la façon dont le corps donne à voir ou à entendre ses défauts (phénomènes psychotiques, pathologies s’exprimant sur le terrain somatique, défaillances corporelles), révélant, selon la voie qui va du pathologique au normal, qu’avoir un corps ne va pas de soi.

Entrée libre

Programme 
Ouverture

Modérateur : François Villa

9h  — Sophie de Mijolla, Christian HoffmannSara Piazza — Accueil et introduction

9h10 — Conférence d’ouverture
  • Simone Korff Sausse
    Corps en défaut ou corps alternatif ?

9h40 — Discussion

Corps et langage

Modératrice : Françoise Neau

  • 9h50 — Thomas Lepoutre
    Pour (ré)introduire le corps dans la psychanalyse
  • 10h10 — Yulia Popova
    Quand le verbe devient chair
  • 10h30 — Adèle Assous
    Un corps engagé dans une parole qui fait défaut

10h50 — Discussion

11h00 — Pause

Corps et psychose

Modérateur : Alain Vanier

  • 11h10 — Sarah Troubé
    Le corps de l’expérience psychotique
  • 11h30 — Laure Westphal
    La perversion comme mode de résolution de la dissociation
  • 11h50 — Alice Lebailly
    David Nebreda, autoportraits de l’informe

12h10 — Discussion

12h30  — Pause déjeuner

Corps et  trauma

Modératrice : Catherine Desprat­‐Péquignot

14h —  Conférence invitée
  • Marie Gaille
    Le corps : un objet « absent » des sciences humaines et sociales ?

14h30 — Discussion 

  • 14h40 — Marco Araneda
    Le corps  comme  refuge,  le  refuge  comme  témoin : une figure  du corps dans l’œuvre d’Aharon  Appelfeld
  • 15h — Raphaëlle Bigex
    Du traumatisme au passage à l'acte : le corps pour seul témoin ?

15h20 — Discussion

15h30 — Pause

Corps et sexuation

Modératrice : Laurie Laufer

  • 15h50 — Jean Chambry
    De l’anorexie mentale au body building : l’identité masculine en question 
  • 16h10 — Manoel Madeira
    Le cas Raimundo

16h30 —Discussion

Corps, organes et  procréation

Modérateur : Drina Candilis

  • 16h40 — Vassiliki Simoglou
    Échecs de la FIV par don d’ovocytes ou l’enfant “but de la vie”
  • 17h — Diane Garnault
    Ectogenèse : objectif zéro défaut
  • 17h20 — Vincent Bourseul
    Le premier homme enceint

17h40 — Discussion

Conclusions de la journée

18h — Christian Hoffmann

Lieux

  • Université Paris Diderot, Salle des thèses - Halle aux farines 10-16 rue Françoise Dolto, 9-15 esplanade Pierre Vidal-Nacquet
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 19 octobre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • corps, psychisme, symptôme

Contacts

  • Sarah Troubé
    courriel : sarah [dot] troube [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Sarah Troubé
    courriel : sarah [dot] troube [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Corps en défaut », Journée d'étude , Calenda, Publié le mardi 02 octobre 2012, http://calenda.org/221058

Lire la suite