Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

couverture

Grégory Delaplace. L'invention des morts. Sépultures, fantômes et photographie en Mongolie contemporaine. 2008. Ecole pratique des hautes études - Collection Nord-Asie. Prix de thèse du Musée du Quai Branly 2008. 370 p. Illustrations. ISBN 978-2-9518888-4-6. 29 EUR

 

L’Invention des morts explore les relations que les Mongols entretiennent au quotidien avec leurs défunts. S’appuyant sur une enquête menée chez les pasteurs nomades Dörvöd et dans la capitale Ulaanbaatar de 1999 à 2005, Grégory Delaplace montre que les morts sont au centre de pratiques discrètes, par lesquelles éleveurs et citadins embrassent ou rejettent des idéologies modernistes et socialisent un environnement peuplé de « maîtres » invisibles. L’étude successive des sépultures, des histoires de fantômes et des usages sociaux de la photographie conduit le lecteur à travers les multiples procédés et petites trouvailles tactiques par lesquels les morts sont « inventés » comme les partenaires de relations formelles ouintimes qui subvertissent les cadres institutionnels imposés par l’État et le clergé.

En décrivant à travers des matériaux originaux l’art de vivre avec les morts dans la Mongolie d’aujourd’hui, ce livre ne comble pas seulement un manque dans la littérature ethnographique régionale, il propose une méthode renouvelée pour l’anthropologie.

"Au fil de la lecture, le lecteur n'aura pas seulement découvert de nouveaux aspects de la société mongole et de la pensée de la mort; il retiendra aussi du livre de Grégory Delaplace une manière créative et fertile de donner à voir comment l'imagination humaine anime des faits, des mots et des choses." Roberte Hamayon (Préface).

Raisons politiques 41, mars 2011

Morts et fragments de corps

Ce numéro de revue co-dirigé par Arnaud Esquerré et Gerôme Truc comportera des articles d'Elisabeth Claverie ("Réapparaitre. Retrouver les corps des personnes disparues pendant la guerre en Bosnie"), Gerôme Truc ("Ground Zero entre chantier et charnier"), Damien de Blic ("Continuités et discontinuités du corps chrétien. Une ethnographie des reliques de Thérèse de Lisieux"), Arnaud Esquerre ("Les morts mobiles. Étude sur la circulation des cendres en France"), Grégory Delaplace ("Enterrer, submerger,
oublier. Invention et subversion du souvenir des morts en Mongolie") et un entretien avec Marcel Detienne ("Du poids relatif des morts").
Raisons politiques 41, mars 2011
Morts et fragments de corps

Éditorial
Les morts, leurs lieux et leurs liens
Arnaud Esquerre et Gérôme Truc

Dossier : Morts et fragments de corps
Coordonné par Arnaud Esquerre et Gérôme Truc

Réapparaître. Retrouver les corps des personnes disparues pendant la guerre en Bosnie
Élisabeth Claverie

Ground Zero entre chantier et charnier. Sur les rapports entre pulvérisation de corps humains, mémoire et lieux
Gérôme Truc

 

Gérôme Truc - Assumer l'humanité. Hannah Arendt : la responsabilité face à la pluralité

Continuités et discontinuités du corps chrétien. Une ethnographie des reliques de Thérèse de Lisieux
Damien de Blic

Les morts mobiles. Étude sur la circulation des cendres en France
Arnaud Esquerre

Enterrer, submerger, oublier. Invention et subversion du souvenir des morts en Mongolie
Grégory Delaplace

Du poids relatif des morts. Entretien
Marcel Detienne

Varia

Nostalgie de la Mitteleuropa et engagement politique, Vies et destins de trois poètes déracinés : Else Lasker-Schüler, Benjamin Fondane et Czeslaw Milosz
Yaël Hirsch

Les habits de la mort. Sur la différence morale entre terrorisme et guerre légale
Nicolas Tavaglione

Lectures critiques
Séminaire « La bête et le souverain » de Jacques Derrida
Arnaud Esquerre

Le marché des défunts de Pascale Trompette
Pierre-Yves Baudot

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog