Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)


L’imaginaire du posthumain

Publié par leblogducorps.over-blog.com sur 17 Avril 2011, 05:06am

 

La dernière séance de l’année 2011 du séminaire d’Histoire, Epistémologie et Philosophie des Sciences du Corps  se déroulera  le mercredi 25 mai 2011 à 17h, dans l’amphithéâtre du Muséum-Aquarium de Nancy.  Nous clôturerons cette année par une intervention sur

 

« L’imaginaire du posthumain : un lieu pour repenser l’humanisme médical ?»

 

Vous trouverez ci-joint et ci-dessous l’argumentaire de cette intervention.

 

En m’excusant des possibles doublons et au plaisir de vous y retrouver nombreux.

 

Alexandre Klein

Doctorant en philosophie      

LHSP Archives H. Poincaré/UMR 7117 CNRS

Nancy Université - Université Nancy 2

Chercheur Archives A. Binet

http://poincare.univ-nancy2.fr/Presentation/?contentId=3424

Alexandre.Klein@univ-nancy2.fr  

 

Mercredi 25 mai 2011 

Au Muséum-Aquarium de Nancy

Rue Ste Catherine

 

 

A 17h

 

 

Alexandre Klein

 

« L’imaginaire du posthumain :

un lieu pour repenser l’humanisme médical ?»

 

Alors que le renouvellement de la loi de bioéthique fait débat entre les députés, les sénateurs et les médecins, la question d’un reproblématisation de l’éthique médicale se révèle, avec plus de force encore, comme un chantier nécessaire de notre présent. L’idéal modèle du colloque singulier ne fait plus sens et le pluralisme médical demande à la médecine d’enfin prendre en compte cette société qui fut toujours le tiers de la relation médecin/malade. Mais dans notre société postmoderne où la figure de l’homme ne légitime plus le savoir, dans cette société de contrôle où les dividus s’autodéforment, comment envisager une éthique pour la discipline proprement humaine qu’est la médecine ? Faut-il abandonner l’humanisme face à cet homme contemporain fractal, fuyant et multiple ? Quelle peut être l’éthique du « nouvel homme nouveau » qui habite déjà notre quotidien ? C’est à ces questions que nous tenterons de répondre en analysant l’imaginaire du posthumain, ses présupposés philosophiques et ses conséquences anthropologiques. Nous pourrons ainsi esquisser les conditions d’une éthique (et donc d’une politique) qui réponde aux exigences de la biomédecine contemporaine et des biotechnologies sans pour autant rompre avec la médecine clinique moderne ; une éthique de l’interface singulière qui ne soit pas un alibi (Sicard), mais une philosophie pratique aux fondements et au cœur des pratiques médicales et biomédicales contemporaines.

 

Alexandre Klein est philosophe et historien des sciences. Après deux ans d’enseignement en Sciences de l’éducation et auprès de professionnels de santé, il achève actuellement une thèse sur le corps et le sujet dans la médecine contemporaine sous la direction de B. Andrieu à l’université Nancy 2 au sein du LHSP Archives H. Poincaré (UMR 7117 CNRS/ Nancy Université). Ses travaux portent essentiellement sur les représentations et usages du corps et leurs relations avec la constitution de l’identité, notamment dans les pratiques de santé. Il est l’auteur de plusieurs articles d’histoire, de philosophie, d’éthique et d’épistémologie de la médecine, et a dirigé en 2010 un volume collectif sur Les sensations de santé (Presses universitaires de Nancy).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents