Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)

Georges Snyders

 

Hommage

 

 

Plaisir d'école

Lire l'intervention de Georges Snyders : ici

 

http://www.pierreassante.fr/dossier/Snyders_Huma_3mai2011.pdf

e à Georges Snyders, L'Humanité, 3 mai 2011

Décès de Georges Snyders : réaction de Pierre Laurent

C'est avec beaucoup d'émotion qu'en quittant la manifestation parisienne pour l'école hier, le 27 septembre, j'ai appris le décès de notre camarade Georges Snyders, dont le nom et l'œuvre resteront attachés au développement des sciences de l'éducation dans notre pays et à la recherche d'une pédagogie novatrice et généreuse.

 

Lui qui avouait encore tout récemment, à l'occasion d'une conférence organisée au printemps au siège du PCF pour fêter son 94e anniversaire, qu'il y avait "trois hommes en [lui] : un communiste, un professeur et un musicien" avait su accueillir en lui leur rencontre pour notre plus grand bonheur.

 

Georges Snyders faisait de la joie et du plaisir d'apprendre, de l'exigence de contenus culturels de tous les domaines offerts à tous, de la lutte contre les inégalités sociales et de la démocratisation, ensemble, les fondements d'une conception de l'école et de l'éducation qui participent de l'élévation et l'émancipation humaines.

Georges était un homme humble et discret, éminemment attentif aux êtres qui l'entouraient ou qui croisaient son chemin, toujours disposé à l'échange, au partage, à l'entraide. En un mot, la fraternité.

Ce fut à son retour de déportation d'Auschwitz que Georges Snyders devint communiste ; de cette épreuve inhumaine dans les camps de la mort, il sut tirer une force, un élan de vie qui faisaient notre admiration et nous emplissaient de confiance et d'espoir. "Etre communiste, disait-il le 3 mai dernier, c'est ressentir, presque viscéralement, que notre société ne constitue pas une communauté unie, où les intérêts et la vie de tous s'harmoniseraient ; notre société est en lutte contre elle-même."

Georges Snyders n'est plus, mais sa pensée continuera de nous nourrir encore.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

IMG-copie-5.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article