Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)

Cinquantenaire de la mort de George Bataille

L'érotisme

 

Association Coalition Cyborg

Faculté de Lettres de l'Université de Bourgogne

 

Colloque du cinquantenaire de la mort de George Bataille : une érotique du Mal

 

 

 

            Bataille pratique une érotique inséparable du sacrilège, dans laquelle le plaisir est la transgression même.

Il ne s'agit pas d'abolir l'interdit ni de subvertir la Loi, mais au contraire de l'affirmer afin d'en permettre la transgression. Est ainsi affirmée la valeur du Mal et de la transgression, et donc par là même l'existence du Bien et de la Loi. Bataille définit ainsi une attitude qui s'oppose à la tendance d'une pensée contemporaine constructiviste renvoyant, derrière Foucault, le Bien comme le Mal dos à dos à des effets de disciplines morales sans évidence ontologique, afin de permettre leur suspension et de garantir une certaine vivabilité de ce qui est considéré comme Mal. Il nous semble dans ce contexte intéressant de reprendre la figure de Bataille pour nous demander si elle peut être en mesure d'indiquer une alternative crédible à une telle conception de la subversion de la morale du Bien en terme de déconstruction et de dépassement de l'ordre symbolique. Bataille trace en effet une autre manière de concevoir l'existence de ce qui ne devrait pas exister et est renvoyé dans les limbes du Mal : contre les exigences et la domination du Bien, il affirme la valeur du Mal contre celle du Bien.

            Si une telle attitude est érotique c'est qu'elle procure du plaisir. L'érotisme semble en effet pour Bataille constituer une attitude générale, bien au-delà du cadre restrictif de la sexualité – même si celle-ci tient une place importante dans son œuvre, il ne faut sans doute pas y voire plus qu'un paradigme ou qu'une occasion privilégiée d'avoir une telle attitude érotique. Nous ne nous limiterons donc pas aux ouvrages ou à une thématique explicitement érotique en tant que genre ou que thème traitant de la sexualité. Il faudra interroger aussi bien les essais théoriques que ceux de critique littéraire ou  d'histoire de l'art afin de comprendre comment et dans quelle mesure cette attitude sous tend la démarche de Bataille. Nous chercherons à comprendre comment la possibilité d'une telle attitude se conçoit et se met en place dans son l'œuvre à travers la diversité de ses figures et ses thèmes qui sont autant d'occasions de la mettre en application.

 

Les interventions auront lieu les 23 et 24 mars 2012 à l'Université de Bourgogne à Dijon et à Vézelay dans le cadre d'un colloque à qui débutera le 22 mars à l'Université de Bourgogne.

Les propositions de communication (300 à 500 signes accompagnées de quelques lignes de présentation biographique) sont à envoyer avant le 20 octobre à nathanael_3009@yahoo.fr. Après examen des propositions, une réponse sera donnée courant novembre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article