Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sortir du corps

23 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

  1.  
  2.  
  3. www.oiseau-mouche.org/spectacles/sortir-du-corps
    Valère Novarina, Lettre aux acteurs, in Le Théâtre des paroles, Editions P.O.L, ... La création et les tournées 2011/2012 de Sortir du corps ont bénéficié d'un ...
  4. www.novarina.com/spip.php?article533
    Un spectacle de Cédric Orain à partir de Lettres aux acteurs, de Pour Louis de Funès et de L'Opérette imaginaire de Valère Novarina.
  5. www.theatre-espal.net/theatre/sortir-du-corps
    Sortir du corps - Théâtre C'était inévitable l'Oiseau- Mouche et Novarina devaient entrer en collision un jour ou l'autre. Ce coup de foudre théâtral savamment
Lire la suite

JEUX ET ENJEUX DU CORPS : ENTRE POÏETIQUE ET RECEPTION

22 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Appel à contribution

Information publiée le jeudi 21 mars 2013 par Perrine Coudurier (source : Julien Aubert)

Date limite : 1 avril 2013

Xème Journée d'Etude des doctorants du laboratoire LLA-Creatis

Université de Toulouse II - Le Mirail

APPEL À COMMUNICATION

JOURNÉE DE DOCTORANTS

JEUX ET ENJEUX DU CORPS : ENTRE POÏETIQUE ET RECEPTION

 

Mardi 4 juin 2013

9h-18h

 

                Dans la vie de tous les jours comme dans l’œuvre d’art, le corps à l’œuvre est, dans l’espace et dans le temps, un lieu spécifique d’interactions potentielles, plus ou moins circonscrit et durable. Dans l’œuvre d’art, dans la littérature, dans l’iconographie et, bien sûr, sur scène, il vibre ou se fige en silence. Il s’ordonne volontairement ou instinctivement et se désordonne de la même manière, il donne forme à l’idée ou il trahit le silence. Bref, le corps est ce lieu au sein duquel, de nombreuses interactions se jouent. Immatérialité de la psyché et corporéité de l’être interagissent, construisant l’unité et la cohérence de la personne ou du personnage. Multiples sont les formes que peut adopter le corps et multiples peuvent être ses fonctions. 

                L’intérêt de la réflexion autour du corps demeure dans la diversité et la transversalité des approches de ce champ d’étude dont le corps est l’axe central, permettant ainsi un foisonnement d’approches théoriques qui suscitent l’épanouissement de cette notion. Nous signalons, entre autres, les arts plastiques, les arts du spectacle ou les arts appliqués. L’objectif principal de cette journée d’étude sera donc de réfléchir autour de la notion du corps du point de vue de l’articulation  création – réception. Nous nous intéresserons lors de cette journée aux jeux et enjeux du corps créateur ou représenté et du corps récepteur ou spectatoriel, au corps en scène et aux scènes du corps, aux applications du corps et au corps appliqué selon une approche de la poétique telle qu’elle peut se déployer dans des contextes spécifiques et divers de création et réception. Autant de pistes que nous nous proposons d’explorer à travers les trois axes suivants.

1. La poétique du corps et ses effets sur la réception

Instrument de création et territoire d’expérimentation de soi, des autres, du temps, de l’espace, le corps  génère sa propre poétique. Quelles poétiques du corps s’inventent dans la danse, le théâtre, la performance, le body art, mais aussi dans toutes les pratiques artistiques mettant le corps en jeu ? Du point de vue de la réception, le corps est ce dispositif par lequel s’opère la réception sensorielle et émotionnelle de l’œuvre ; il permet, en ce qui concerne le spectacle vivant, une approche kinesthésique de l’œuvre, inscrite dans le rapport du corps de l’artiste au corps du spectateur. Nous questionnerons quels effets les poétiques du corps produisent sur le corps spectatoriel et nous tenterons d’observer en quoi le corps peut constituer le lieu de rencontre privilégié entre des conduites créatrices et celle ou celui qui en est touché(e).

 

2. Le corps dans les dispositifs de la représentation

Dans l’image, la photographie, la peinture ou le cinéma, dans les arts du spectacle et la littérature, le corps est convoqué pour participer à un dispositif de représentation unique. Nous questionnerons les interactions entre corps représenté et dispositif de représentation afin de comprendre comment il se donne à voir dans l’œuvre. Nous chercherons à comprendre ce que dit le corps et ce qu’il cache en participant au dispositif de la représentation. Aussi, nous tenterons de percevoir comment le corps se meut au cœur de ce dispositif, entre les libertés et contraintes que celui-ci offre et/ou impose, et comment le dispositif conditionne la fonction du corps et son activité spatialement, temporellement et symboliquement.

 

3. Le corps interdisciplinaire : dispositifs, apports et enjeux

A la recherche de l’enrichissement épistémologique et/ou scientifique, la notion du corps se sert de tout son potentiel pour élargir les champs d’étude grâce aux croisements avec des domaines divers, comme la santé, la didactique de langues ou les nouvelles technologies. De ce fait, nous proposons de réfléchir sur les dispositifs de fusion mis en place pour que le corps investisse des scènes a priori atypiques. Aussi, nous proposons d’observer quels apports, du point de vue créatif et réceptif, émergent de la transversalité entre le corps et d’autres domaines supposés distants.  Enfin, nous tenterons de dépister les enjeux de cette hybridation du corps que ce soit dans un cadre créatif, ludique, thérapeutique ou cognitif, entre autres.

 

Les propositions de communication devront être rédigées en une vingtaine de lignes maximum et, le cas échéant, décrire le ou les axes qu’elles privilégient. Les doctorants indiqueront en outre les mots-clés de leur communication, le sujet de leur thèse, le nom de leur directeur de thèse et celui de leur laboratoire. Il est possible de proposer des communications à deux voix.

 

Ces propositions doivent être envoyées avant le 1er avril 2013 à l’adresse suivante :

 

jedoctorants.lla@gmail.com

 

Les doctorants sélectionnés présenteront leur communication qui n’excédera pas les quinze minutes (vingt-cinq minutes pour les communications à deux voix) et seront invités ensuite à publier leur texte, après acceptation ou demande de réécriture par le comité de lecture, dans la revue en ligne Littera Incognita.

 

Comité organisateur :

Julien AUBERT, doctorant en Arts du Spectacle, Laboratoire LLA-CREATIS, UTM.

Alba BORDETAS, doctorante en Didactique à travers les Arts, Laboratoire LLA-CREATIS, UTM.

Anne PELLUS, doctorante en Arts du Spectacle, Laboratoire LLA-CREATIS, UTM.

 

Responsable : Jeunes doctorants du laboratoire LLA Creatis

 

Url de référence :
http://lla-creatis.univ-tlse2.fr/accueil/manifestations-scientifiques/appels-a-communication/appel-a-communications-pour-la-journee-d-etude-des-doctorants-229823.kjsp?RH=AppelACom_llacre

Lire la suite

À la lisière de l’absence. L’imaginaire du corps

22 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 

Lidia Coté, À la lisière de l’absence. L’imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet & Éric Chevillard 

Paris : L'Harmattan, coll. "Espaces Littéraires", 2013.

EAN 9782343003405.

Pri: 21EUR

Présentation de l'éditeur :

Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Éric Chevillard, auteurs de la « congrégation » de Minuit, proposent au lecteur l’image d’un individu crépusculaire, être précaire, à corps précaire et rarement décrit, dont l’existence semble provisoire, parce que soumise tout le temps aux paradoxes et aux questionnements. S’il est « décidément bien difficile de se connaître soi-même intimement », le corps, malgré son instabilité, reste pourtant une ancre et aide l’individu à affronter sa solitude. Ce corps, présent-absent et vivant relégué sur une frontière, toujours à la lisière de l’absence, affectant des formes multiples au fil des textes, mais qui se laisse difficilement lire, se place au centre d’une tension, toujours dissimulée, pour nous parler, à sa façon, de la très humaine difficulté de vivre et du tout moderne désespoir d’être.

Lidia COTEA est maître de conférences à la Faculté des Langues et Littératures étrangères de l’Université de Bucarest et directeur du Département de Langue et Littérature françaises. Auteur de 10 livres, éditeur de 6 volumes, elle se penche dans ses recherches sur l’analyse du roman français de la fin du XXe siècle et sur l’anthropologie du corps.

 

Url de référence :
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=39854

Lire la suite

Le réel à l'épreuve des technologies

21 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

2013

Josette Féral et Edwige Perrot (dir.)

filet

Domaine : Théâtre

Collection : Le Spectaculaire Théâtre

filet

 

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 288 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-2139-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3138En cache 
28 févr. 2013 – Le réel à l'épreuve des technologies ... Josette Féral enseigne à l'Institut d'études théâtrales de l'université Sorbonne nouvelle – Paris 3
Lire la suite

NovogCirkusa

20 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Programom 18+ završio osmi Festival novog cirkusa

KLJUČNI PODACI
  • Obje večeri, donoseći sadržaj koji bi određeni gledatelji mogli smatrati uznemirujućim, igrale su pred isključivo punoljetnom publikom
Piše: Sponzorirani članak
nedjelja, 23.12.2012. 11:25
Smanji veličinu slova Tekst Povećaj veličinu slova

Programom 18+ završio osmi Festival novog cirkusa

Foto: PR

IZVEDBOM  predstave „Magical“ austrijska umjetnica Anne Juren završila je program predstava na Festivalu novog cirkusa, a party „Posljednja večera“ u rukopisu Freaky Fridaya zaokružio je ležerniji dio programa ove zagrebačke manifestacije. Obje večeri, donoseći sadržaj koji bi određeni gledatelji mogli smatrati uznemirujućim, igrale su pred isključivo punoljetnom publikom.



Anne Juren na novozagrebačkoj je Sceni Travno predstavila interpretaciju žene koja se pogoni na baterije skrivene duboko u vlastitoj unutrašnjosti. Objektifikacija žene, utvrđivana stoljećima, u ruhu novih tehnologija i novomagijskih manira biva ilustrirana izvlačenjem svjetlećih bor-lampica iz vagine, ili čak posve funkcionalnog video projektora. Austrijanka francuskih korijena predstavom „Magical“ reinterpretira poznate radove svjetskih feministkinja, dodajući im kontekst magije – izvedbene discipline u kojoj su žene najčešće bile tretirane kao ukras ili objekt.



Iako je cijeli Festival novog cirkusa u svom osmom izdanju bio posvećen fenomenu izvedbene umjetnosti nove magije, njegov je program završen multidisciplinarno, na Freaky Fridayu koji je i ovoga puta spojio performere, glazbenike, DJ-eve, VJ-eve, pa čak i jednog umjetnika-frizera.

Pod naslovom „Posljednja večera“, na katastrofično najavljivani 21. prosinca, u Pogonu Jedinstvo performeri su izrazili različite vizije apokaliptičnog svijeta u raspadanju. Novomeksički zračni akrobat Cohdi Harrell, s crvenim križem na čelu poput hrvatskoga stigmatika Zlatka Sudca, izveo je točku na vrtećem trapezu okružen bijelim lampašima za groblje. Morten the Maniac svoju je norvešku fakirsku neranjivost dokazivao stojeći na oštrim mačetama, dok je Britanka Missy Macabre posve ukrotila vatru puštajući da joj gori na ruci, nozi ili čak jeziku. Nizozemska princeza Tweedle Needle publici je pak podijelila dvanaest čaša crvljivoga vina te se, s dvanaest apostolskih kruhova kukama zakačenim pod kožu, suspendirala u pozu razapete verzije Isusa iz čijeg čela ranjenog krunom curi krv.



Cijelu je večer glazbenim hitovima s groblja počastio i domaćin, mrtvozornik Kućnog teatra Škripzikl, dok su se na DJ pultu izmjenjivali Ivan Krželj (muzikfantastique), Neter (NTR Project) i End (Pure Electro). Video zid, koji potpisuje Twisted Constrictor (ff, bestiarum), evocirao je sjećanja na svijet koji se raspada, a izložbom fotografija frizura za smak svijeta predstavio se Polypus Hair Studio.



Festival novog cirkusa do osmog izdanja, koje je ove godine započelo čak 24. listopada, organizacijski je dovela Mala performerska scena, jedna od vodećih domaćih cirkuskih organizacija. Najveći podupiratelji festivala su Grad Zagreb, Ministarstvo kulture, Turistička zajednica grada Zagreba i Francuski institut, dok su logističku potporu ove godine osigurali Kulturno informativni centar, Pogon, te Međunarodni centar za usluge u kulturi. O programima Male performerske scene saznajte više na www.cirkus.hr.

Lire la suite

Les Hubots

20 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Real Humans (100% Humain)

Publié 18 Mars 2013 par Anaïs BERNARD dans film

Mimi & Leo

DEUX ÉPISODES TOUS LES JEUDIS DU 4 AVRIL AU 2 MAI 2013 À 20H50, sur Arte.

Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques. Une cohabitation qui engendre des relations complexes et des émotions contrastées, entre amour et haine, alors que certains humanoïdes rêvent d’émancipation.

Assistance aux personnes âgées, aide aux devoirs, tâches domestiques : ces employés modèles sont serviables et corvéables à merci. Mais leur étrange présence engendre des émotions contrastées parmi les humains.
Plébiscités par certains, ils suscitent une hostilité croissante chez d’autres, d’autant que la frontière entre êtres vivants et machines s’estompe, a fortiori quand l’amour s’en mêle.

De leur côté, les hubots manifestent de plus en plus une volonté d’indépendance. Leur rébellion a déjà commencé : Leo et Niska ont pris la tête d’un groupe d’affranchis,
appelé «les enfants de David». Quand Mimi, l’une d’entre eux, est enlevée par des trafiquants, Leo, amoureux d’elle, part à sa recherche. 
Pendant ce temps, l’acquisition d’un premier hubot bouleverse la vie de la famille Engman, tandis que le grand-père doit renoncer au sien, défaillant, pour un nouveau modèle dédié à la gériatrie. 
Voisin des Engman, Roger, un contremaître, assiste impuissant au remplacement des ouvriers de son atelier par des légions d’humanoïdes, et bientôt, sa femme le quitte pour leur hubot. Dans cette société en mutation, la tension monte.
Lire la suite

Anatomy and Body

20 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

L'apothéose des planches anatomiques


Thursday March 21, 2013 6-8pm

"The Apotheosis of the Dissected Plate, or Spectacles of Layering and Transparency in 19th- & 20th-Century Anatomy"

Dr. Michael Sappol, Historian, National Library of Medicine, Bethesda, MD
Boston University Art Gallery at the Stone Gallery is pleased to welcome Dr. Michael Sappol, historian at the National Library of Medicine. Dr. Sappol is the author of A Traffic of Dead Bodies: Anatomy and Embodied Social Identity in Nineteenth Century America (Princeton University Press, 2002).
He  will present a lecture entitled "The Apotheosis of the Dissected Plate, or Spectacles of Layering and Transparency in 19th- & 20th-Century Anatomy; or Traversing the Text/Body Binary for Profit and Pleasure."
This lecture is in conjunction with Teaching the Body: Artistic Anatomy in the American Academy, an exhibition at the Boston University Art Gallery at the Stone Gallery, and is generously supported by the Boston University Center for the Humanities.
We look forward to having you join us to welcome Dr. Sappol. Any questions can be directed to Naomi Slipp: nslipp@bu.edu

Supported by the Boston University Center for the Humanities @ the Boston University Art Gallery at the Stone Gallery 855 Commonwealth Avenue, Boston, MA 02215

 
Lire la suite

Bébés volés en Argentine

19 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

bebes-voles.gif

www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/.../19-03-2013_37187En cache 
Il y a 2 jours – Argentine, les 500 bébés volés de la dictature diffusé le 19/03/2013 dans Le monde en face : Argentine : le pardon est-il possible ? Telle est la  
Lire la suite

Ecriture, récit, trouble(s) de soi

19 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Écriture, récit, trouble(s) de soi
Perspectives historiques (France, XVIe-XVIIe siècles) 

Isabelle Luciani et Valérie Piétri sont maîtres de conférences d'histoire à l'université d'Aix-Marseille.

  • Broché: 260 pages
  • Editeur : Publications de l'Université de Provence (27 septembre 2012)
  • Collection : Le temps de l'histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2853998304
  • ISBN-13: 978-2853998307

 

Une histoire du " soi " est-elle possible ? Pour analyser les liens des pratiques d'écriture à la construction de soi, cet ouvrage interroge, par l'approche diachronique d'écritures personnelles telles que livres de raison, journaux intimes, mémoires ou correspondances, l'historicité des figures d'un soi " troublé ", sommé de se légitimer, de se justifier, de maintenir par l'écriture son " identité narrative ", dans des contextes toujours singuliers.

 

  • "ME VOICI !" : DU BESOIN DE SE DIRE, ATTESTATION DE SOI ET ENGAGEMENT
    • Ecrire pour ne pas sombrer : la plume d'Erasme, son remède et son poignard
    • Ecriture versus souffrance : "L'extrême affliction" de Charles Gouyon de La Moussaye (1548-1593)
    • Les désordres de la foi : l'ermite et le prêtre (1880-1932)
  • UN BESOIN REFLEXIF : ECRITURE ET CONSTRUCTION DE SOI
    • De l'"âge critique" la vieillesse : le vieillissement dans les écrits du for privé féminins du XVIIIe siècle
    • Souffrance et culture médicale : lectures et interprétations laïques du mal être au XVIIIe siècle
    • Une voix à soi ? Autour du diaire de Michel Chartier de Lotbinière
  • INVENTIONS DE SOI : MAITRISER OU REVER SA VIE ?
    • La construction scripturaire de soi : heurs et malheurs de l'onirisme social (XVIIIe siècle)
    • Ecrire pour être : les cahiers noirs (1914-1918) de Jules Momméja
    • L'invention du genre dans le journal de Marie-Edmée
Lire la suite

L'enfant Sade

18 Mars 2013 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

L'Enfant Sade
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>