Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog du corps

Actualité de la recherche sur le corps en SHS (ISSN : 2269-8337)

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
www.lesinrocks.com/.../maria-alekhina-pussy-riot-je-nai-pas-peur-de...

il y a 3 heures – Voici le texte écrit par Maria Alekhina une des Pussy Riot, lu à son procès par son avocate. Avec Nadejda Tolokonnikova et Ekaterina

 

"Et je n’ai pas peur de vous. Je n’ai pas peur du mensonge, je n’ai pas peur de la fiction, je n’ai pas peur de cette mystification mal fagotée, je n’ai pas peur du verdict de ce soi-disant tribunal. Parce que vous ne pouvez me priver que d’une soi-disant liberté. C’est la seule qui existe sur le territoire de la Fédération de Russie. Ma liberté intérieure, personne ne pourra me l’enlever"

 

.

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

 

Christo Wedding Dress, 1967 Mannequin, Satin, Seide, Seidenband, Seidenschnur / mannequin, satin, silk, silk ribbon, silk string 137 x 432 x 145 cm Christo und Jeanne-Claude, New York, im Besitz des Künstlers / owned by the artist Foto: André Grossmann, 1967 © Christo

Christo

WeddingDress, 1967

Copright Christo

 

Le Museum Moderner Kunst (MUMOK) de Vienne présente Reflecting Fashion: Art and Fashion since Modernism, un voyage à travers l'histoire de l'art et de la mode qui explore la relation entre les deux mondes créatifs depuis le début de l'époque moderne et jusqu'à nos jours, prenant comme cadre historique la convergence des deux disciplines depuis plus de 100 ans. L'exposition, inaugurée le 15 juin, ouverte jusqu'au 23 septembre, reunit plus de 300 peintures, dessins, croquis , textiles, vidéos et photos d'artistes tels que Giacomo Balla, Sonia Delaunay, Joseph Beuys, Andy Warhol, Yayoi Kusama, Cindy Sherman y Stephen Willats, entre autres, appartenant à plus de 70 collections internationales publiques et privées. Reflecting Fashion est organisé en trois voies principales : "Let there be fashion, down with art", "Everything will be art, and then nothing will be art" et "Contemporary Art and Fashion".

Reflecting Fashion
until 23th September
MuseumsQuartier
Museumplatz 1
1070 Vienna

© museum moderner kunst stiftung ludwig wien

www.mumok.at/.../Reflecting_Fashion/PT_Reflect... - Traduire cette page
Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Afficher
Press information Reflecting Fashion June 14, 2012. Reflecting Fashion. Art and Fashion since Modernism. The convergence of art and fashion had already

MQ Summer of Fashion
until 16th September
MuseumsQuartier
Museumplatz 1
1070 Vienna

 

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Colloque international « Le corps du Gourmand d’Héraclès à Alexandre le bienheureux »

Ce colloque s’est tenu les 17-18 juin 2010, sur le campus de Villejean, Université de Rennes 2.

Il a été co-organisé entre les UMR CReAAH et CERHIO (UMR 6258). Les organisateurs étaient : K. Karila-Cohen (CReAAH, LAHM) et F. Quellier (CERHIO) avec la participation, dans le Comité scientifique, de professeurs des universités de Bologne, Bruxelles, Exeter, Lyon 2, Paris IV et Tours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pufr-editions.fr/livre/corps-du-gourmand

Gosier, ventre, lèvre, joues, palais… quelles parties du corps révèlent le gourmand dans la culture européenne ? Notre société lipophobe nous poussera sans .

 

il

Le corps du gourmand

D'Héraclès à Alexandre le Bienheureux

Karine Karila‐cohen, Florent Quellier
Livre broché - 20 € À paraître

Gosier, ventre, lèvre, joues, palais… quelles parties du corps révèlent le gourmand dans la culture européenne ? Notre société lipophobe nous poussera sans doute à souligner l’embonpoint du personnage qui contrevient aux règles de la diététique. Mais l’on pourra aussi scruter ses manières de table et sa gestuelle. Selon que la gourmandise est pensée comme le goût de la bonne chère ou comme le péché de goinfrerie, on valorisera ou dénigrera la corpulence et les attitudes du gourmand. Le gourmet sait choisir les plats, maîtrise tout un art de vivre, tandis que le goinfre se comble la panse en cachette ou sans tenir compte des règles de civilité. On voit par là que le corps du gourmand se construit dans un subtil jeu de relations sociales. De l’Antiquité gréco-latine à nos jours, ce livre décline ces questions dans le temps pour en saisir toutes les évolutions et les différents enjeux politiques, religieux, médicaux ou moraux. Écrites par des littéraires, des historiens et des historiens de l’art, les quinze études rassemblées analysent et interprètent les incarnations de la gourmandise en s’appuyant sur une histoire de l’alimentation et une histoire du corps en plein essor dans l’historiographie actuelle.

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
La théorie de l’information
La théorie de l’information

Editeur : Gallimard (Editions) Parution : 22 Août 2012

 

La Théorie de l'information est une épopée économique française. De l'invention du Minitel à l'arrivée des terminaux mobiles, de l'apparition d'Internet au Web 2.0, du triomphe de France Télécom au démantèlement de son monopole, on assistera à l'irruption d'acteurs nouveaux, souvent incontrôlables.

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

CONNAÎTRE LE DANGER DES BEAUTÉS FATALES

Affiche
Impression offset 2 couleurs
Papier jaune 90 gr
L 40 x H 60 cm
Éditions La chienne - Jean-Jacques Tachdjian
2011

Resultats de la requete chloe poizat sur Google images

www.chloepoizat.com/

... section en construction · Série Z · À mes yeux distendus. TRAVAIL - POPCS; section en construction · Village of the children · Vox video. © 2011 - Chloé Poizat .

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

Du samedi 16 juin au dimanche 23 septembre 2012 - Palais Lumière, Evian


« L’Art d’aimer, de la séduction à la volupté » présente la naissance et l’évolution du sentiment amoureux à travers différents supports artistiques. Les expositions consacrées à l’amour sont rares et parcellaires. Souhaitant donner raison à Romain Gary qui écrit : « Aimer est une aventure sans carte et sans compas où seule la prudence égare », le projet rassemble, en un choix audacieux, peintures, dessins, illustrations, correspondances, photographies et vidéos.

Par leurs diverses interprétations d’un sentiment qui concerne tout un chacun, François Boucher, Gustave Courbet, Jean-Dominique Ingres, Henri Martin, Maurice Denis, Pablo Picasso, Marc Chagall, Georges Rouault, Léonard Foujita, Tamara de Lempicka, Jacques Henri Lartigue, Robert Doisneau, Man Ray, Michel Haas ou encore Pierre et Gilles… guident les amateurs à travers un parcours jalonné de projections, de sonorisations et segmenté en huit parties : L’amour et ses mythes (Orient et Occident) ; L’amour courtois (Dame, chevalier et troubadour) ; L’art de la galanterie (pastorales et secrets d’alcôve) ; L’amour au quotidien (vie à deux, petits arrangements et plaisirs) ; Absence et fatalité ; Le courrier du cœur (correspondance et presse populaire) ; Fantasmes sur grand écran ; De l’intimité des couples (photographies & vidéo).

Riche de 350 œuvres et documents, cette exposition bénéficie de prêts de nombreuses institutions : musées, bibliothèques et fondations françaises et suisses ainsi que de collectionneurs privés.

Commissariat : Dominique Marny, Raphaële Martin-Pigalle et Robert Rocca.

Tous les jours 10h30-19h (lundi 14h-19h).

TARIFS : 10 € / 8 € (tarif réduit : groupes d’au moins 10 pers., enfants de 10 à 16 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, personnes handicapées, familles nombreuses, titulaires de la carte loisirs C.E., C.N.A.S., cartes M’ra, hôtels et résidences tourisme partenaires - sur présentation de justificatifs) ;
• Le billet d’entrée donne droit à une réduction de 30 % sur les prix d’entrée des expositions en cours à la fondation Pierre Gianadda à Martigny ;
• Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans, les groupes scolaires, UDOTSI, Léman sans frontière et les journalistes.
• Visites commentées pour les groupes, y compris scolaires, sur réservation : 50 € par groupe de 10 à 25 personnes, en plus du ticket d’entrée (sauf pour les scolaires) ;
• Visites guidées proposées aux enfants (-12 ans) accompagnés de leurs parents tous les mercredis à 16h.
• Visites commentées pour les individuels tous les jours à 14h30 : 4 € en plus du ticket d’entrée.
• Audioguides français / anglais : 4 €.

www.lemonde.fr/.../l-art-d-aimer-au-palais-d-evian_1731707_3246.... 
11 juil. 2012 – Le Monde.fr - Le Palais d'Evian présente, jusqu'au 23 septembre, une exposition sur les sentiments amoureux à travers 350 œuvres et ...

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
www.sam-dougados.com/En cache 
All Rights Reserved sam-dougados.com | Designed by CôtéSmalt | Powered by cotebasque.net | Mentions légales | Sitemap | Crédits photos : Tom Canel,
 
2011 Annual World Beach Art Winner's Works

Jersey’s aches were transformed into works of art as a French artist took to the sands at the 2011 annual World Beach Art Championships. Winner Sam Dougados created an abstract pattern of concentric circles and parallel lines on Jersey’s sandy coastline.  Sam Dougados’s designs of parallel lines within concentric circles transformed the beach from a plain seaside image into a fantastic display. His award-winning design, which took a number of hours to create was one of many in the World Beach Art Championships held in Jersey. The beach art was created by dragging a broom-like instrument across the sand. Judge Nick Romeril said: “Sam’s creation was captivating in design and content and beautifully mirrored the surrounding landscape.”His work received critical acclaim from the many members of the public that came to watch him at work and he is an extremely talented man indeed.”

© Sam Dougados

"C’est en voyant une vidéo de surf dans laquelle était montré le travail d’un californien que j’ai pu découvrir cet art si particulier et d’une dimension hors norme," explique Sam Dougados. "L’idée m’aura trotté dans la tête pendant un an avant que je décide de m’y essayer, ici à Biarritz, sur la plage de la côte des Basques qui s’y prête particulièrement."

Cet art relativement nouveau (récemment baptisé arenaglyphe, du latin arena ou sable et du grec glyphe ou graver) est pourtant très primitif dans sa nature : il suffit d'un bâton ou d'un râteau pour tracer donner forme à l'oeuvre imaginée. Des formes géométriques ou des dessins explicites, comme un immense code barres, la plage accueille avec générosité les créations de Sam Dougados, dont certaines peuvent occuper plusieurs centaines de mètres carrés. "La nature m’imposera toujours son métronome lunaire, m’autorisant cette 'caresse artistique' que quelques heures à certains grands coefficents, avant d’engloutir pour elle mon œuvre," déclare l'artiste. "Mon travail est double, puisque je réalise ensuite les clichés avant que la marrée n'efface mes traces."

© Sam Dougados

01

Winner Sam Dougados created an abstract pattern of concentric circles and parallel lines on Jersey’s sandy coastline

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
L'art et la matière de Yannick Fournié
Publié le 10/07/2012, dans Les Immanquables | par La Semaine du Pays basque

Né en 1972 à Pau, Yannick Fournié explose et s’impose, aujourd’hui, avec une série de grandes toiles aux thèmes atypiques, à l’image de l’homme et de son parcours.

C’est pour des raisons économiques que le jeune Yannick quitte un jour les Beaux-Arts et s’engage dans un régiment parachutiste comme nageur de combat. Trois ans plus tard, il abandonne la carrière militaire pour exercer le métier de maître-nageur et entraîneur sportif en France et à l’étranger avant de monter la Galerie C à Toulouse, lieu insolite axé sur le bien-être et le travail du corps, mais aussi fenêtre ouverte sur le monde de l’art contemporain. Habité dès l’enfance par le dessin, la peinture et la sculpture, il choisit d’y exposer des plasticiens de qualité et son initiative est remarquée. En 2010, il s’installe finalement à Biarritz, animé par le feu sacré qui alimente sa chaudière, et reprend les pinceaux laissés de côté par les nécessités d’une vie professionnelle trépidante. « Je trouve le Pays Basque intéressant car il garde un aspect traditionnel tout en laissant place à des choses de plus en plus pointues, contemporaines. La qualité de vie ici est évidemment propice au ressourcement et à l’inspiration créatrice », partage-t-il.

Le grand saut…
De son passé parachutiste lui reste le goût du grand saut ! Statut : artiste… Plus de concession, Yannick est un homme qui s’engage ! Il choisit de n’obéir qu’à son art. Une série de portraits, de « cops » (flics en anglais) prends corps. Primé en mai, au Salon des indépendants de Saint-Jean-de-Luz, il y fait ses premières armes, puis met le feu aux poudres, début juin, à la tour Saint-Nicolas de la Rochelle, ancienne forteresse militaire. La série « cops are…» accompagnée d’un jeu de son et lumière remarquable met en scène sa vision de l’image de l’autorité. On ne peut que saluer la singularité de son travail ainsi que son audace ! « Sont-ils violents, racistes, corrompus, amers, justes ? Tour à tour critiqués, dénoncés, craints puis respectés et espérés, polices et policiers alimentent différents supports : télé réalité, reportages, séries. J’aime aborder le personnage policier dans un portrait que j’associe à son gouvernement pour être cette icône finale. » Entre image pieuse et propagandiste, l’artiste pose un regard incisif et cynique mais jamais irrespectueux sur ce corps de métier. La Gendarmerie nationale ne s’y est pas trompée et dans un clin d’œil ironique et consentant, lui a acheté une de ses œuvres pour la mettre en avant lors de son exposition nationale annuelle « Gens d’art et gens d’armes » le 26 juin à l’hôtel de l’industrie, Place Saint-Germain à Paris. Il y a reçu le prix

 du jury.

www.lasemainedupaysbasque.fr/.../12610-l-art-et-la-matiere-de-yann...En cache 
10 juil. 2012 – Apnea, de Yannick Fournié, au Casino Barrière de Biarritz, du 10 juillet au 31 août. Puis à La Rochelle, Cannes, Toulouse et Paris en ...

 

www.yannickfournie.com/contact.htmlEn cache 
YANNICK FOURNIE Impasse Joseph Monnier, 64200, BIARRITZ. +33 662 477 595Telephone: E-mail: contact@yannickfournie.com. Numero d'Artiste:F444984 ...
 

 

Exposition 'APNEA' Yannick FOURNIE

...dans le bain
Yannick Fournié se revendique autodidacte. Il travaille comme un forcené avec régularité et passion, aime aussi les femmes et le prouve aujourd’hui encore, avec une nouvelle série de toiles, les « Swimming ladies ». « Bien sûr, il y a mon passé de maître-nageur, les baigneuses des grands classiques de l’histoire de l’art, et le lieu de vie ici se prête à ce genre, mais derrière tout cela, il y a autre chose… Ces toiles proposent une réflexion sur la condition féminine, les inégalités, le bonnet qui cache la chevelure…Les intégristes me terrifient…. Mes sujets parlent tous de l’identité, de l’individu dans la masse, qui tient à affirmer sa place et joue son équilibre dans une société souvent violente. Mes recherches portent sur les nécessités affichées d’une perfection et d’une performance, du risque de chacun d’une non-reconnaissance et du rejet social »

Yannick cherche à provoquer une prise de conscience par l’ambiguïté.
« Je suis fasciné par les costumes et les codes sociaux, par le fait que l’on doive absolument dégager quelque chose pour en imposer. J’ai travaillé dans le milieu sportif où le paraître tient une grande place. » S’il y a du cynisme dans ses portraits, Yannick porte un regard sensible, tendre et lucide sur ses personnages, laisse apparaître l’homme derrière la fonction. Les regards de ses flics sont blasés, désabusés, fatalistes, presque passifs, en contradiction totale avec leur métier. Quant à ses baigneuses, on lit dans leurs yeux et même dans le reflet de leurs lunettes, autre chose qu’une saine fatigue, due à des longueurs de bassin. Les références graphiques de l’artiste vont du pop-art au réalisme. Ses premiers émois, il les connut avec les comics, l’univers de Marvell, dynamique et coloré. Plus récemment, avec ses contemporains et pairs qu’il admire : Lucian Freud, Philippe Pasqua, auxquels on pense immédiatement lorsque l’on voit sa touche, le traitement des chairs. « Techniquement, il faut se positionner. Les influences sont là. On revient à une figuration contemporaine. L’art abstrait se casse un peu la gueule et je m’en réjouis car il y a eu des abus. Ce que j’aime dans le pop art, c’est de pouvoir parler d’actualité. J’ai plein de choses à raconter et tout va tellement vite ! » Pour l’artiste, les dés sont jetés, mais son avenir ne doit rien au hasard. Il fourmille de nouveaux désirs, de projets et sujets étonnants. Mais s’il reconnaît avoir une bonne étoile et se réjouit d’un calendrier à venir riche, varié et international, il ne le doit qu’à son énergie et à son talent.

Apnea, de Yannick Fournié, au Casino Barrière de Biarritz, du 10 juillet au 31 août. Puis à La Rochelle, Cannes, Toulouse et Paris en septembre 2012 Projet

Plus d’informations sur HYPERLINK "http://www.yannickfournie.com" www.yannickfournie.com
Galerie Géraldine Banier 54, rue Jacob, 75006 Paris et 14, rue Broquedis 64200 Biarritz


Florence Barucq

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com

cestauprogramme.france2.fr/index-fr.php?page=article&id...En cache 
25 sept. 2009 – "Au bonheur du ventre " de Sandrine Galliac Alanbari, éd° Robert Jauze Richard nous parlera aujourd'hui des bienfaits des massages du ...

Voir les commentaires

Publié le par leblogducorps.over-blog.com
Le jardin parfumé
www.marcopoloimaginaire.com/jardin.htmEn cache  - Pages similaires
Le manuel d'érotologie "Le Jardin Parfumé" a été soi-disant écrit par le Cheik Nefzaoui dans la ville de Tunis en l'an 925 de l'ère Hégérienne. Le Cheik serait  

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>