Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REGARDS SUR LES HOMMES ET LES MASCULINITÉS

7 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.pulaval.com/img/livres/btlf/L97827637895451.jpg

 

Sous la direction de JEAN-MARTIN DESLAURIERS, GILLES TREMBLAY, SACHA
GENEST DUFAULT, DANIEL BLANCHETTE, JEAN-YVES DESGAGNÉS

Préface de BORIS CYRULNIK

Aujourd'hui, on parle des hommes en rapport avec certains problèmes
sociaux qui font la manchette, tels que la violence conjugale, la rupture
du lien paternel et le suicide...

Pour en savoir davantage sur cet ouvrage publié par les Presses de
l'Université Laval:
http://www.pulaval.com/catalogue/regards-sur-les-hommes-les-masculinites-9584.html

Lire la suite

Le corps en acte

6 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

27000100175320LLe corps en acte
Centenaire Maurice Merleau Ponty
ss la direction d'Alain Berthoz et de Bernard Andrieu
Éditeur Presses universitaires de Nancy, 2011


Actes du colloque international   sur le centenaire de Maurice Merleau-Ponty qui s'est tenu au Collège de France les 22 et 23 septembre 2008


Avec les contributions de Bernard Andrieu, Alain Berthoz, Salvatore M. Aglioti, Olaf Blanke, Gilles Boëtsch, Denis Cerclet, Hadrien Ceyte, Nathalie Depraz, Stéphanie Dupouy, Hélène Fache, Anne Fagot-Largeault, Denis Forest, Jean Gayon, Béatrice de Gelder, Julie Grezes, Gérard Jorland, Marc Jimenez, Bernard Lafargue, Dorothée Legrand, Pierre Livet, Catherine Malabou, Lionel Naccache, Jean-Luc Petit, Philippe Rochat, Michel Récopé, Emmanuel de Saint-Aubert, Richard Shusterman, Bérangère Thirioux.


Les travaux de Maurice Merleau-Ponty (1908-1961), titulaire de la Chaire de philosophie au Collège de France à partir de 1952 jusqu’à sa mort en 1961, sont aujourd’hui une des références sans laquelle la philosophie du corps, la physiologie de la perception et de l’action, la psychologie du développement et la modélisation in vivo des gestes n’auraient pu constituer leurs champs actuels de recherche : Schéma corporel, Image du corps, Conscience du corps, Chair, Intersubjectivité, Perception… autant de notions encore au cœur des sciences de l’homme et de la nature.

 


Première partie : Perception, somatopie et sens de soi

Alain Berthoz – La conscience du corps ;
Lionel Naccache – L'introspection de la perception visuelle : mythe et réalité ;
Jean-Luc Petit – Corps propre, schéma corporel et cartes somatotopiques ;
Philippe Rochat – Sens de soi et sens de l'Autre au début de la vie ;
Hadrien Ceyte, Corinne Cian – Perception visuelle égocentrée : Origine de la perception visuelle de l'espace extra-corporel ?

Deuxième partie : Schéma corporel et mouvement

Denis FOREST – Le schéma, l'image et le temps ;
Michel Récopé, Hélène Fache – La sensibilité incorporée des volleyeurs les plus « actifs » ;
Emmanuel de Saint-Aubert – Espace et schéma corporel dans la philosophie de la chair de Merleau-Ponty ;
Dorothée Legrand – Nous ne sommes pas des anges : subjectivité et objectivité corporelle ;
Denis Cerclet – Les corps en mouvement comme lieu de constitution du temps ?

Troisième partie : Corps, coeur et chair

Bernard Andrieu – Le corps dans l'acte de son cerveau ;
Richard Shusterman – Le corps en acte et en conscience ;
Natalie Depraz – Le coeur : « corps du corps » ;
Gérard Jorland – L’Empire du sens ;
Bernard Lafargue – La chair du monde ;
Pierre Livet – Les émotions sociales : le visible et l’invisible ;
Terezinha Petrucia Da Nobrega – Le corps comme oeuvre d'art : notes sur une ontologie sensible chez Merleau-Ponty.

113283-47

 

Titre Le corps en acte
Sous-titre Centenaire Maurice Merleau Ponty
Edité par Alain Berthoz, Bernard Andrieu
Type Actes de colloque
Collection Épistémologie du corps
Langue français
Éditeur Presses universitaires de Nancy
Tags Corps, Espace, Image, Ontologie, Subjectivité
ISBN-10 2-8143-0037-7
ISBN-13 978-2-8143-0037-8
Référence 113283-47
Année de publication janvier 2011
Nb de pages 290
Avec Bibliographie
Illustrations Tableaux ; Figures
Format 16 x 24 x 1,5 cm
Prix recommandé 20,00
Lire la suite

Dernier Tango de Maria Schneider

5 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.lecinema.free.fr/images/Films/drame/Le%20dernier%20tango%20%E0%20Paris.jpg

"C'est un cancer qui a emporté à 58 ans l'actrice Maria Schneider, elle dont l'image respirait une beauté épanouie et généreuse, nappée d'un soupçon de chagrin et de mystère. Maria Schneider était la fille d'un mannequin et de l'acteur Daniel Gélin, qui ne l'avait pas reconnue. Fugue à 15 ans, petits boulots et tout de suite, le plongeon dans le monde du cinéma, sous l'aile, somptueuse, de Brigitte Bardot.

C'est bien sûr « Le Dernier Tango à Paris » en 1972 qui la révélera au grand public. Un film qui fit scandale pour une scène de sexe très crue, manigancée par le metteur en scène Bernardo Bertolucci et Marlon Brando, le partenaire de Maria qui n'avait à l'époque que 19 ans. Une sorte de « viol », qu'elle mit longtemps à surmonter"

 

http://www.ladepeche.fr/article/2011/02/05/1006561-Maria-Schneider-dernier-tango.html

.

 

http://image.toutlecine.com/photos/d/e/r/dernier-tango-a-paris-1972-tou-01-g.jpg

Lire la suite

Corps, migration et don de soi

5 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.rehseis.cnrs.fr/IMG/jpg/transfusion_sud_affiche.jpg

 

http://www.inrs.ca/evenements/conference-corps-migration-et-don-de-soi

Conférence : "Corps, migration et don de soi"

// par Johanne Charbonneau

 

http://amades.hypotheses.org/files/2009/03/affiche-amades-lisst-2009.jpg


10 février de 12 h à 14 h

La Chaire de recherche sur les aspects sociaux du don de sang reçoit Annamaria Fantauzzi, professeure d'anthropologie culturelle et médicale à l'Université de Turin, qui présente une conférence sur les aspects socio-anthropologiques et les pratiques du don du sang des immigrés marocains de Turin, étudiés dans deux associations qui ont organisé des collectes de sang avec l’Association italienne du don du sang bénévole (AVIS).

Une recherche empirique menée à Turin et, par comparaison, dans plusieurs centres de transfusion au Maroc, visait à comprendre les liens entre la migration, les dynamiques culturelles et le choix des immigrés marocains de donner leur sang en Italie. Le premier constat est qu’il ne s’agit pas de donneurs individuels mais d’une communauté, d’associations avec leur propre identité, qui s’offrent au système de collecte italien en tant que « corps social » où se confondent l’individu et son appartenance.

Deuxièmement, les donneurs de sang se représentent en tant qu’immigrés, marocains et musulmans. Ces trois identités sont analysées à travers le rapport entre immigration marocaine à Turin – des expériences des premiers immigrés à la construction des réseaux transnationaux – et société d’accueil, les dynamiques d’intégration dans les systèmes sanitaires et le bénévolat dans le domaine de la santé publique. Cette analyse s’inscrit dans une réflexion plus large sur la relation entre immigration et santé, entre autres, sur le rapport entre le médecin préleveur et le donneur immigré marocain, et sur le rôle politique et social du corps, qui passe par la recherche d’une reconnaissance sociale et d’une citoyenneté convoitée au sein de la société d’accueil, à travers le don de soi et de son bien-être. Elle permet ainsi d’approfondir l’étude du lien entre don, religion et éthique médicale musulmane. 

L'évènement a lieu au Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS de 12 h à 14 h  :

  • 385, rue Sherbrooke Est, Montréal, salle 1106
  • En visioconférence, UCS-Québec, salle 2424

Document relatif à la conférence

conferencemidi_Fantauzzi.pdf

 

Mots clés : Chaire de recherche sur les aspects sociaux du don de sang

 

Lire la suite

Edouard Glissant est mort !

4 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.nicolasbordas.fr/wp-content/uploads/2010/04/9782070125425FS.gif

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/250x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/864/9782351760864_1_75.jpg

Lire la suite

Corps chinois, corps européen,

4 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.decitre.fr/gi/18/9782213598918FS.gif

 

Séminaire – Histoire de la médecine et des savoirs scientifiques sur le corps


La prochaine séance du séminaire «Histoire de la médecine et des savoirs scientifiques sur le corps» du Centre Alexandre-Koyré aura lieu lundi 7 février de 19h-21h à l’EHESS (105 bd. Raspail, salle 11).

Nous recevrons Frédéric Obringer (Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, CNRS), qui interviendra sur « La rencontre de deux conceptions du corps: corps chinois, corps européen, XVIIe-XIXe siècle. »

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/8/0/9782809701081.jpg

Lire la suite

Le culte des seins

3 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.lagriffenoire.com/techgrafik/upload/livres_images/mediums/9782361040123.jpg

 

Femmes qui s’effeuillent, défilés de mode qui font la part belle aux transparences, séries US à la féminité affichée, vidéoclips, concerts, pubs… Symbole de pureté ou d’émancipation, source nourricière ou objet érotique, la représentation que l’on s’en fait a souvent été associée à la place des femmes dans la société. Après des années 1990 assurément androgynes, les seins repointent le bout du téton, entre retour au naturel et désir de perfection. 

 

Un documentaire inédit, réalisé par Laure Michel, proposera un voyage culturel, sensuel et poétique au pays des seins en compagnie d’artistes en tout genre (plasticiens, peintres, chanteurs, photographes…).

 

Avec son regard plongeant, la réalisatrice Laure Michel (Nulle part ailleurs, Déshabillez-nous) propose un voyage culturel, sensuel et poétique dans le sein des seins, en compagnie d’artistes (peintre, photographe, dessinatrice), de spécialistes chevronnés (strip-teaseuse, critique de bande dessinée) et autres... De la chanteuse Olivia Ruiz (“Au bout de mes tout petits seins”) aux animateurs potaches de la cérémonie des Gérard, de Kitten Natividad, l’ex-égérie du cinéaste Russ Meyer, à la députée conservatrice allemande Vera Lengsfeld (“Les dames en décolleté, ce n’est pas une invention de gauche !”), de la lingerie coquine de Chantal Thomass aux seins pointus de Madonna confectionnés par Jean Paul Gaultier, elle s’interroge avec humour et légèreté sur l’une des obsessions les mieux partagées du monde, de celles qui alimentent les fantasmes et nourrissent la création.


le lien Youtube : http://www.youtube.com/user/CulteDesSeinsTV


Lire la suite

L'art de la grimace

3 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.decitre.fr/gi/81/9782754102681FS.gif

 

 

A partir d'une généalogie des représentations artistiques de la grimace depuis la Renaissance, cette monographie montre que l'histoire des passions ne concerne pas seulement les expressions contrôlées, mais aussi celles qui s'écartent des conventions, et fait émerger une conception des rapports du physique au moral et au mental dont l'époque contemporaine est l'héritière.

Paru le
: 26/01/2011
Editeur
: Hazan
ISBN
: 978-2-7541-0268-1
EAN
: 9782754102681
Nb. de pages
: 320 pages
Poids
: 1,45 kg
Dimensions
: 19,7cm x 27cm x 1,8cm
Lire la suite

L'inhabitable

2 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.decitre.fr/gi/25/9782862276625FS.gif

L'inhabitable, c'est l'habitat indigne, celui où l'insalubrité se décline sous toutes ses formes - délabrement généralisé, absence d'entretien, non-respect des normes de sécurité, promiscuité, danger pour la santé et le bien-être des habitants...
Il y a dix ans, Paris comptait encore plusieurs centaines de ces immeubles. Aujourd'hui, il n'en reste quasiment plus. C'est dans ces îlots heureusement appelés à disparaître que Joy Sorman est allée voir de plus près qui vit là et comment. Au fil de ses rencontres, de ces histoires de vie qui suivent la géographie des lieux, elle dresse le tableau saisissant d'une réalité sociale souvent à peine " croyable ".
Au regard de ce témoignage, Eric Lapierre, architecte et urbaniste, retrace l'histoire de cet habitat et celle des programmes successifs de réhabilitation.

 

Lire la suite

L’exploration du corps dans les Arts

2 Février 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Andres Serrano - A History of Sex (The Kiss)


 

 

Appel à contribution – L’exploration du corps dans les Arts

Colloque 
du 
8
 et 
9
 décembre 
2011

Association
 Les Têtes
 Chercheuses

Déjà un sujet incontournable des représentations classiques, le corps reste un terrain d’exploration pour les différents médiums artistiques du XXIe siècle. Cette constance dans sa représentation fait du corps un thème fédérateur et riche en références. Ce colloque, organisé par l’association Les Têtes Chercheuses les 8 et 9 décembre 2011, cherchera à réfléchir, par le truchement de nos sujets de thèse, à l’exploration du corps dans les arts. L’originalité de cette manifestation réside dans son organisation. Mis en place par et pour des doctorants et des jeunes chercheurs en Lettres, Langues, Linguistique et Arts, il sera l’occasion de croiser les pratiques, de mêler les approches disciplinaires, en somme de déplier les possibilités qu’offre le corps dans un médium artistique. Nous souhaitons faire de ce colloque un espace de rencontres et d’échanges dynamiques nourri par la confrontation de recherches à la pointe de l’actualité avec la pratique artistique. Ainsi, des professionnels invités nous présenteront leurs créations autour du corps et une table ronde entre
praticiens et universitaires clôturera ces journées de rencontres. Doctorants et jeunes chercheurs (ayant soutenu leur thèse depuis 5 ans maximum) sont ici invités à se saisir de la thématique du corps, compris dans une acception très large. Les critères de sélection proposés ci-dessous sont ouverts afin de faire place à l’inattendu. Il s’agira moins de dresser un inventaire des différentes représentations du corps à travers les arts que de privilégier une analyse capable non seulement de mettre à jour l’inscription du corps dans le médium artistique, mais également de rendre compte des interactions qui s’opèrent entre le corps et le médium. Le corps est alors envisagé tout autant comme incarnation concrète que comme idéologie.

AXE 1 : CORPS SCIENTIFIQUE
En prenant le corps humain ou animal pour objet d’étude photographique à la fin du XIXe siècle, Edward Muybridge et Jules Marey ont non seulement participé aux progrès de l’exploration scientifique du corps, mais ont surtout initié un virage dans l’histoire des représentations. D’autre part, le corps, du point de vue médical, physiologique, se révèle être le truchement sans lequel la parole ne pourrait naître.  Que peuvent les arts pour la « norme » des corps ? Que peuvent les arts pour l’étude du corps ?
AXE 2 : CORPS PERSONNAGE
Parfois, le corps ne fait plus qu’un avec un personnage et devient, dans une sorte d’antonomase, un « Rambo », « un Marlon Brando ». Une posture (la Marianne), une corpulence (le Petit et le Gros dans le cinéma burlesque) transforment le corps en figure, en symbole. En outre, certaines pratiques artistiques amènent à penser l’autre comme une présence dématérialisée et l’incarnation ne passe plus nécessairement par le corps.  Que dire du corps qui se fait « signature » d’un personnage ? Quels sont les enjeux du corps pour la construction de la persona d’un acteur ? Comment l’art prend-il en charge cette disparition des corps ? Comment envisager, donner un visage à l’absence du corps ?

AXE 3 : CORPS DU PUBLIC
Pris en compte du point de vue social, le corps est aussi celui du récepteur de l’art. Au théâtre, le public est parti prenante du spectacle, intervenant plus ou moins selon le type de théâtre et de spectacle représenté. Si, comme le souligne Denis Guénoun, au cinéma, être seul dans la salle est une chance, cela n’est pas le cas au théâtre, moins encore à un concert. Le corps du spectateur s’envisage aussi dans la déambulation muséale. Que dire du corps du spectateur ? Statique ou mouvante comment la spectature s’inscrit-elle dans le lieu de représentation ou d’exposition ? Comment envisager la foule des corps, qu’est-ce que la « masse » ?
Axe 4 : CORPS PHYSIQUE
Nombre d’images aujourd’hui nous montrent un corps retravaillé, manipulé, objectivé. Jouant avec les codes du genre, sexe, race, religion, etc., les arts explorent la question de l’identité. Prenons pour exemple les photographies de Claude Cahun ou de David Lachapelle qui procèdent, chacun à leur manière, au brouillage des identités ; ou à l’inverse le film du coréen Chan-wook Park, I’m a Cyborg, But That’s OK, qui expose le corps vers un non-lieu physique. Aux antipodes de cette stylisation du corps, la représentation, chère à Bakhtine, de la déchéance dans les arts de la scène et de l’image serait aussi à explorer, notamment la réappropriation et la réinterprétation de la notion de « bas corporel » par un artiste contemporain tel que le photographe américain Andres Serrano.  Comment le physique participe-t-il de la construction de l’identité ? Y a-t-il un « excès » de corps ? Quels sont les enjeux d’un corps déconstruit par l’œuvre d’art ? Lorsque la chair se fait matière, que dire de l’effet d’haptique ?

Axe 5 : CORPS MÉDIUM

Les pratiques artistiques sont nombreuses à utiliser le corps comme outil de leur création. Les travaux de Pipo Delbono ou de Marina Abramovic montrent le corps comme élément de l’œuvre artistique et revendiquent un corps « réel ». La recherche d’une fusion entre l’image, l’écriture et le corps fait parfois de celui-ci un moyen direct d’expression, parfois le support de l’œuvre, comme dans la pratique du tatouage. De quoi le corps se fait-il le véhicule dans l’œuvre artistique ? Que dire du corps « support », du corps « écran » de l’oeuvre? Que dire du corps qui se fait espace du spectacle ?

Date 
limite d’envoi
 de 
la
 proposition :
 La 
proposition
 de
 communication
 pour
 le
 colloque,
 d’une
 quinzaine
 de
 lignes
 maximum,
 accompagnée
 d’une
 notice
 biographique
 (Université
 d’attache
 et 
département, 
sujet 
de 
thèse 
et 
directeur 
de 
recherche), 
doit 
être 
envoyée 
au 
plus
 tard 
pour 
le 30 
avril

 2011, 
à
 groupe.doctoral@gmail.com

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>