Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les yeux ouverts

8 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.cinemovies.fr/images/data/affiches/2010/les-yeux-ouverts-20879-694429013.jpg

 

 

 

http://www.lesyeuxouverts-lefilm.com

 

 

Réalisé par Frédéric Chaudier

Long-métrage français . Genre : Documentaire
Durée : 01h33min Année de production : 2010
Distributeur : Zelig Films Distribution

Synopsis : En s’inscrivant dans la période particulière de la fin de l'existence, le réalisateur Frédéric Chaudier regarde, écoute, accompagne les patients, les bénévoles, les équipes soignantes de la maison médicalisée Jeanne Garnier, à l’heure où ces voyageurs particuliers qui séjournent dans l’établissement, sont appelés à s’éloigner.

Simple, belle et humaine, cette odyssée est une expérience tour à tour tendre, poignante, drôle et émouvante.

Lire la suite

La blessure et la force

7 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1140/1140173-gf.jpg

 

http://www.puf.com/wiki/Autres_Collections:La_blessure_et_la_force

 

« Philippe Barrier, qui a passé de longues années à faire du diabète son existence même et sa pensée, c'est-à-dire sa force, sa capacité à s'individuer et à être sa blessure, comme disait Joë Bousquet, montre comment la médecine contemporaine en est venue à détruire la relation de soin. Sa démonstration est implacable, magnifique et terrible. Elle donne à voir comment une finalité, prendre soin des malades, se renverse en son contraire : nier leur existence en réduisant celle-ci au contrôle du bon fonctionnement de leurs organes naturels ou artificiels. [...]

Philippe Barrier éclaire du même coup les enjeux d'une question encore bien plus vaste, et les souffrances d'une maladie qui n'est pas seulement celle des corps et des esprits, mais celle du corps social dans son ensemble, celle d'une civilisation que l'on a cru devoir dire " technicienne " - comme si une civilisation pouvait ne pas l'être. [...] »
Bernard Stiegler, préface

 

Table des matières

Préface

Introduction

Première partie. — L’épreuve de la maladie
La maladie comme défaut et comme nécessité
Le travail de la maladie (la maladie au travail). La déclaration
Une restructuration de la morbidité
La guérison hallucinée
Vers la difficile conscience de la maladie
La conscience de la maladie comme problème existentiel…
… et comme ressource autorégulatrice
Une double dissimulation
Un processus morbide de relais
L'hypoglycémie comme épreuve initiatique normative. Phénoménologie de l'hypoglycémie
Un processus morbide de relais (suite)
Les représentations négatives de la maladie
L'hyperglycémie comme figure de la morbidité anomique
La marche de la chronicité
Des complications (« la maladie de la maladie ») à la complexité (l'entrecroisement des possibles)
De concepts voisins
Un premier niveau de prise de conscience normative
Ses effets sur le plan représentationnel, émotionnel et affectif
La prise de conscience de la globalité de la normativité de santé
Des impasses au chemin
De la défiance à la confiance ?
Vers le pire et le meilleur
La guérison comme guérison du désir de guérir

Seconde partie. — « Le normal et le pédagogique »
La relation de soin à l'épreuve de l'auto-normativité du patient
Le soin : relationnel et normatif
Le corps soignant comme corps sacerdotal
La tendance « sacralisante » et hétéronomique du discours médical
Le corps muet du patient
L'art médical
La question préalable de la subjectivité
Une relation bipolaire asymétrique
La tension relationnelle évolutive
Chronologie et clinique de la relation de soin
Le cas de la maladie asymptomatique
L'annonce de la chronicité. Une injonction à la subjectivité volontariste
Le modèle relationnel autoritaire (hétéronomique) et ses conséquences
La tentation techniciste médicale
La présentation hétéronomique du traitement
Un accompagnement pédagogique et normatif
L'hypoglycémie dans le suivi médical diabétique
Une propédeutique à l'autogestion de soin
La question de l'autonomie dans la relation de soin
Une autre objection à l'autonomie de santé
Le suivi
Une perspective programmatique allagmatique
La gestion de la temporalité dans la relation de soin appliquée à la maladie chronique
Une objection, sa possible levée
Vouloir, désir
La sensibilité au pathologique, le désir
Une pédagogie du désir ?
Éducation, instruction, apprentissage
Le désir de se bien soigner est-il un objet possible d'instruction et d'apprentissage ?
Un rapport érotique au soin
Le désir de santé
Inappetance
La libération du désir de santé
Quelques libres recettes
Le paradigme de la congruence
Brève synthèse théorétique : la régulation homéostatique globale
Bartleby, le point aveugle du soin

 

 

A propos des auteurs

L’auteur est philosophe et docteur en sciences de l’éducation. Bien connu des adeptes de l’éducation thérapeutique à laquelle il forme de nombreux médecins et soignants, il enseigne aussi l’éthique médicale et participe à de multiples colloques et publications sur la philosophie de la santé.

Lire la suite

Le sujet dans la Cité

6 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Parution de la revue

 

Le sujet dans la Cité

Revue internationale de recherche biographique

 

N°1 / décembre 2010

 

Ecouter la souffrance, entendre la violence

 

 

En affichant dès son titre deux notions à haute charge philosophique et politique et en les inscrivant dans une relation délibérément problématisante, la revue Le sujet dans la Cité entend signifier les liens qu’elle se propose d’interroger entre construction de soi et inscription sociale, entre projets personnels et pratiques collectives, entre réflexivité individuelle et délibération sociale, entre éducation et société, entre éthique et politique.

Revue internationale à périodicité annuelle, Le sujet dans la Cité ouvre chacun de ses numéros thématiques à des espaces géographiques et culturels pluriels et à des approches interdisciplinaires, afin de mieux appréhender les enjeux nouveaux qu’offrent les sociétés contemporaines aux rapports mutuels du sujet et de la Cité.

 

En retenant pour son premier numéro le thème de la souffrance psychique d’origine sociale, la revue a voulu faire droit à une question de société très significative des reconfigurations nouvelles opérées dans la vie sociale et collective contemporaine. En effet ce qui se joue dans la question de la souffrance sociale intéresse au plus haut point le rapport de l’organisation du collectif – organisation économique, sociale, politique, mais aussi éducative, médicale, sanitaire, etc. – et de l’individu en tant qu’il en est lui-même la cible et le produit. A ce titre, la souffrance sociale est aujourd’hui le symptôme d’une société qui réduit le vivre ensemble à une juxtaposition de destins individuels confrontés séparément et solitairement à des formes de normativité qui pèsent non seulement sur les conditions matérielles de la vie mais sur l’image et l’estime que les individus ont d’eux-mêmes ; la souffrance sociale est ainsi le lieu vif d’une tension particulière – particulière en intensité et dans l’histoire des sociétés – qui met à l’épreuve de façon inédite la capacité des individus à être sujets de leurs actes et de leur histoire. En un mot,  la souffrance sociale est aujourd’hui une dimension de la vie individuelle et collective qui pose au plus près la question du sujet dans la Cité.

 

 

 

 

Sommaire

 

Editorial  

Christine Delory-Momberger 

 

Article d’actualité  

Gérard Gromer. Le visage au-dessus de l’abîme

                       

Débat   

Michel Agier, Vincent de Gauléjac, Danilo Martuccelli & Guy de Villers. « Le sujet dans la Cité », un espace de controverse 

 

Dossier thématique   

Christine Delory-Momberger & Christophe Niewiadomski. Ecouter la souffrance, entendre la violence

Patrick Coupechoux.           Souffrance psychique et société : de l’individu du roi à l’incarcération du sujet

Didier Vrancken. Corps souffrants, corps parlants dans le nouvel ordre protectionnel

Christophe Dejours, entretien. Le travail entre souffrance individuelle, intelligence collective et promesse d’émancipation

Alain Brossat. Les voix des gens ordinaires. Raconter des histoires qui comptent

Valérie Melin. Souffrance et violence à l’école : le décrochage scolaire, une forme de résistance ?

Patricia Janody. Sur le mythe de fondation de la psychiatrie

Pierre Dominicé. Du silence de la souffrance à la parole des patients

Maud-Yeuse Thomas. De la question trans aux savoirs trans, un itinéraire

Jean-Jacques Schaller. Sexualité et handicap : les assistant(e)s sexuel(e)s. Pour une humanité de la rencontre

 

Traverses

Jane Evelyn Atwood. Photographier la violence

 

Veilles

William Rolle & Gustavo Torres. Le syndrome haïtien dans les Antilles françaises

Renée Dupuis. Les Premières nations du Canada : des non-sujets hors de la Cité

 

Résistances

Franketienne. Vol viol et violence en un champ de souffrances

Joséphine Bacon. Poème

                       

Article jeune chercheur

Antony Endean . Au « cœur » du travail social. L’affectivité chez les professionnels du social entre négation et  négociation.

 

Article proposé à la revue

Ralf Marsault. « On the road again ! » Nomadisme de l’appartenance et citoyenneté européenne : les Wagenburgen de Berlin

 

 

Site de la revue Le sujet dans la Cité. Revue internationale de recherche biographique

http//www.lesujetdanslacite.com

 

 

Commande de la revue aux éditions Téraèdre : http//www.teraedre.com
Lire la suite

L'APPROCHE PSYCHANALYTIQUE DU HANDICAP

5 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

U.F.R Sciences Humaines Cliniques

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/5/0/9782012794054.jpg

 

Université Paris Diderot, Paris 7

Ecole doctorale - Recherches en psychanalyse
C.E.P.P - .Centre Etudes Psychopathologie Psychanalyse.

Equipe – Clinique des situations extrêmes et des sexualités

 

Simone Korff Sausse

 

GROUPE DE RECHERCHE SUR

L'APPROCHE PSYCHANALYTIQUE DU HANDICAP.

 

Nouveau séminaire  2010-2011

 

 

Les cliniques de l'extrême : nouvelles approches, nouvelles recherches, questions inédites.

 

Après une année de temps de réflexion, je me propose de refonder un nouveau séminaire qui sera toujours centré sur  l’approche psychanalytique du handicap, mais en tenant compte du nouveau paysage dans lequel nous évoluons désormais.

 

En effet, la question du handicap a subi – ou a bénéficié de ? … - de profonds remaniements, ce qui nous amène à réexaminer nos pratiques et nos concepts à la lumière de ces nouveaux paramètres. Dans ce monde peuplé de « partenaires » et d’ »acteurs sociaux », régi par de nouvelles lois, où l’inclusion remplace l’intégration, soumis aux impératifs des évaluations « evidence based», où on amalgame le handicap avec l’autisme et la psychose, où tous les enfants en difficulté doivent passer par les Maisons Départementales du Handicap, où les visées adaptatives remplacent le soin, comment pratiquer notre activité clinique ? Comment penser le handicap dont la définition est de plus en plus malaisée ? Comment le faire entrer dans le champ de l’investigation et du traitement psychanalytiques ? Comment en faire un objet pour la recherche ?

 

Mais il faut dire que si ce monde-là nous incite à des remises en cause douloureuses, elle ouvre aussi à des innovations passionnantes, où il apparaît, plus que jamais, que la question du handicap, loin d’être une problématique un peu ennuyeuse et très spécifique, est au contraire un paradigme pour les grandes questions psychologiques, sociales, anthropologiques et philosophiques, que nous aborderons avec une démarche résolument transdisciplinaire, même si notre approche est d’orientation psychanalytique.

 

Il s’agit de créer un lieu où viendraient des penseurs, des praticiens et des chercheurs confrontés aux cliniques de l’extrême, pour présenter leurs réflexions, leurs pratiques, leurs recherches, dans un souci d’échange des réflexions et de partage des difficultés. Face à ces situations souvent inédites, peu abordées, face aux problématiques émergeantes, il faut inventer de nouvelles modalités de prise en charge, construire des modélisations, car nos cadres théoriques et cliniques ne sont pas suffisants, ni pertinents pour y faire face.

 

Thèmes qui seront abordés :

-Faut-il continuer à utiliser le mot « handicap », qui est actuellement source d’amalgames et de confusions ?

-En quoi, les nouvelles technologies, qui améliorent considérablement la vie de certaines personnes handicapées, ont-elles un impact sur l’image et l’investissement libidinal du corps et de ses appareillages ? Sont-elles susceptibles de modifier le statut de la personne handicapée qui se rapproche du corps contemporain (traitement du corps dans l’art contemporain, transformations corporelles, corps hybrides, cyborgs…)

- Peut-on faire l’hypothèse que compte tenu des mutations anthropologiques de notre société, il y a des modifications dans les représentations inconscientes collectives et les fantasmes suscités par le handicap ?

- En quoi les apports récents considérables des neurosciences (plasticité du cerveau, neurones-miroir, mémoire implicite etc.) amènent à renouveler l’articulation corps/psyché ?

- Il est temps que la clinique du handicap, et plus particulièrement du handicap mental (à différencier du « handicap psychique ») fasse son entrée dans le champ de la psychanalyse (dont il était jusqu’à présent exclu), à la suite des enfants, des psychotiques, des maladies somatiques, des border-line. On pourra alors étudier les configurations transféro-contretransférentielles insolites et voir apparaître les ressources insoupçonnées de la psyché face aux situations extrêmes, aussi bien du côté des patients que des soignants.

 

Nous commencerons

 

Le vendredi 3 décembre de 12H. à 14H.

Avec Henri Jacques Stiker

 

Directeur de recherche, Paris 7-Denis Diderot,( Anthropologie historique)

Rédacteur en chef de la Revue Alter

Auteur de Corps infirmes et société, Dunod 2005

Et Les métamorphoses du handicap de 1970 à nos jours, PU Grenoble, 2009.

 

« Comment le handicap nous instruit sur nous-mêmes et sur la société ? »

 

 

Vendredi 14 janvier 2011 de 12H. à 14H.

Bernard Andrieu

Philosophe, Pr à l'Université Henri Poincaré de Nancy, membre du LHSP UMR 7117 CNRS,

Auteur de Vers la fin du handicap ?, PU Nancy, 2010,

Et Devenir hybride, PU Nancy 2009.

  

« L'hybridation est-elle la fin du handicap ? »

 

 

Vendredi 11 février 2011 de 12H. à 14H.

Alain Blanc

Professeur de Sociologie. Université Pierre Mendès de Grenoble. UFR SHS.

Auteur de : Le handicap ou le désordre des apparences, Armand Colin, 2006.

 

« Walter Benjamin, penseur du handicap »

 

 

Prochaines séances :

Vendredi 25 mars 2011

Vendredi 6 mai 2011

Vendredi 17 juin 2011

(Programme à préciser)

 

 

 

 

Le séminaire se tient un vendredi par mois  de 12 H à 14 H.

dans les locaux del’UFR de Sciences Humaines Cliniques

26 rue de Paradis, 75010 PARIS

 (Métro Château d'Eau, Poissonnière, Gare du Nord)

Il est ouvert à toute personne intéressée. Pour y participer, contacter

Simone Korff-Sausse (01 43 22 75 59)

sksausse@hotmail.com

 

Lire la suite

Image & corps du performer

4 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

 Image & corps du performer

 

Performance,

conférence-performative

&

dialogue-débat

avec

Ricardo Biriba

Artiste, danseur, performer, chorégraphe,

Professeur des universités à l’Université Fédérale de Salbador de Bahia, Brésil

Lundi 10 janvier 2011

de 20 à 22 h

 

Café du Pont-Neuf

14, quai du Louvre, 75 001 Paris, France

 

Entrée libre en fonction des places disponibles

 

Sous forme de libres rencontres et de débats, les Café-Philo IMAGES & CORPS  s’autorisent

de l’OCIT, Observatoire des Corps & des Images Transformés,

de RETINA.International, Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes

& du CEPEP, Chirurgiens Esthétiques Plasticiens de l'Ecole de Paris

 

Précédentes interventions 

1 FrançoisSoulages, Le corps transformé par internet 

2 Lucien Hounkpatin & Patrick Knipper, La Greffe de Visage. Le Guérisseur en Afrique & la chirurgie plastique

3 Michel Schouman, Les modifications des organes génitaux 

4 Catherine Couanet, Le corps transformé par l’érotisme

5 Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot, Le corps socialisé : individu & société

6 Marie-Hélène Tramus, Corps à corps réel-virtuel : interactivité, autonomie, création 

7 Marc Tamisier, Le corps & l’argent 

8  PatrickKnipper & Olivier Tarragano, Peau d'âme 

9 Alberto Olivieri,  Le corps transformé par le langage & la création 

10 Raquel Fonseca, Portrait, photogénie & chirurgie esthétique 

11 Martial Cherrier, Bodybuilding & art contemporain

12 Patrick Labouley L'insupportable du réel ou Je est un autre

13 Patrick Knipper, Chirurgie de l'image. Magie de la chirurgie....sur le Fleuve Niger

14 Florence Gaty, Blessures d’Afrique & photographie

15 Valérie Cavallo, Eclairer et caresser le visage : envisager

16 Alain Laraby, L'image de soi en droit

17 Sergio Rojas, Philosophie de l’image & du corps

18 Shelomo Selinger, Empreintes de mon passé

19 Laurent Danchin, Arts plastiques & savoir-faire  à l’ère de la photographie

20 Emmanuel Rimbert, Le corps dans le voyage ou l'expérience de Barentsz, explorateur du XVIème siècle

21 Dominique Savri, Tops modèles & commerce de l’image

22 Charles Austin, Corps, vie & philosophie

23 Ricardo Biriba, Image & corps du danseur

 

 

INFOsur IMAGES & CORPS

L’existence & l’image, Séminaire mensuel de François Soulages, INHA au début de chaque mois, le lundi 18 h 30

INHA, Institut National d’Histoire de l’Art, 2, rue Vivienne, 75002 Paris, France Inscription: retina.international@orange.fr

 

PUBLIES récemment sur IMAGES & CORPS de ou sous la direction de François Soulages

Politiques de la photographie du corps, Photographie & corps politiques 1, France, Klincksieck, coll. L’image & les images, 2007

Fotografia es politikai test, Photographie & corps politiques 2, Budapest, Magyar Lettre Internationale 69, 2008 Hongrie

Imagem da Cidade e Corpo Político, Photographie & corps politiques 3, Salvador, Revista Cultura Visual, 11, 2008 Brésil

Corps photographiques / corps politiques, Photographie & corps politiques 4, Chicoutimi, Protée 2009 Canada

Du Printemps de Prague à la Chute du Mur de Berlin. Photographie & politique, Photographie & corps politiques 5, Slovaquie,

Paris, Klincksieck, coll. L’image & les images, 2009

L'homme effacé, avec des photos de Terézia Golasova,  texte en français et en slovaque,

Bratislava, Editions Albert Marencin – Vydavatel’stvo PT, 2007 Slovaquie

Vera Chaves Barcellos, obras imcompletas, Porto Alegre, Editora Zouk, 2009 Brésil

Estetica da fotographia, Sao Paulo, Senac, 2010 Brésil

 

 

 

 

Café-Philo IMAGES & CORPS

A l’initiative de Patrick Knipper, Vladimir Mitz, Rami Selinger & François  Soulages

 

 

Lire la suite

Le blog d'Aurélie Martinez

3 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

Aurélie Martinez
Docteur en Arts (Histoire, Théorie, Pratique), Artiste plasticienne.

http://dsacorps.blogspot.com

Aurélie Martinez
 
 
Exposition " Contemplation de la chair" du 3 au 22 décembre 2010 / vernissage le vendredi 3 décembre à 19h
Zig-Zag Café - 73, cours de l'Argonne - Bordeaux - Tram B - St Nicolas
 
 
Pour sa première exposition personnelle, Aurélie Martinez, Docteur en Arts (Histoire, Théorie, Pratique), affirme sa fascination pour la chair qu'elle palpe, contemple,photographie, filme et peint. Sous cet épiderme, Aurélie Martinez examine la graisse ou l'anatomie interne du corps.
Lorsque cette peau devient unifiante, Aurélie Martinez y fait se fusionner des corps. Des anatomies monstrueuses naissent de ces unions cutanées. Les identités, les sexes, des morceaux de corps se mélangent.
La monstruosité peut apparaître lors de l'observation du vieillissement de la chair. Elle se plisse, s'affaisse, devient plastique.
 
 
 
Lire la suite

Bas-fonds d'Isild Le Besco

2 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://static1.purepeople.com/articles/1/70/47/1/@/531357-l-affiche-du-film-bas-fonds-637x0-1.jpg

 

http://www.youtube.com/watch?v=U3IdP7HZ-bo&NR=1

 

"A la lisière de la civilisation, trois jeunes femmes, Magalie, Marie-Steph et Barbara, vivent perdues entre elles. Noyées d'alcool, elles se désirent, se prennent et se détestent comme des bouts de viande, emportées cependant peu à peu dans un jeu complexe de domination et d'amour. Magalie, la meneuse, subjugue de toute sa puissance mâle et son charisme bestial. Marie-Steph, sa petite soeur, est effacée et simplette, et Barbara, jolie sans le savoir, a rejoint la meute par amour pour Magalie. Un jour, à l'instigation de Magalie et presque par désoeuvrement, elles braquent une petite boulangerie et tue le boulanger d'une décharge de chevrotine. La vie reprend peu à peu mais plus rien n'est pareil".

http://www.critikat.com/IMG/jpg/bas_fonds.jpg

Lire la suite

Le sentiment de la chair

1 Janvier 2011 , Rédigé par leblogducorps.over-blog.com

http://a7.idata.over-blog.com/402x535/2/04/62/62/Photothek-C1/Ectac.Le-Sentiment-de-la-chair-Film-de-Roberto-Garzelli.03.jpg

 

Le sentiment de la chair :

http://www.dailymotion.com/video/xd3kyl_le-sentiment-de-la-chair-roberto-ga_shortfilms

 

Réalisé par Roberto Garzelli
Avec Annabelle Hettmann, Thibault Vinçon, Claudia Tagbo, plus

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Long-métrage français . Genre : Drame
Durée : 01h31min Année de production : 2010
Distributeur : Zelig Films Distribution

Synopsis : A l’occasion d’un examen médical, Héléna, étudiante en dessin anatomique, fait la connaissance de Benoît, un jeune radiologue. Partageant une même fascination pour le corps humain, ils vont céder à un amour passionnel, mais à leur façon. La faculté d’Héléna à mémoriser le corps de Benoît dans ses moindres détails, l’irrésistible curiosité de Benoît pour les secrets « intérieurs » du corps d’Héléna, vont les mener au bord d’un périlleux précipice dont ils ne mesurent pas l’étendue.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4